Retour à la page des Mises à jour   -    Index  Index par thèmes   -   Retour à la page d'accueil apparitionsmariales.org

.
Pour vous aider à croire

.

Autre chapitre : Les signes de Dieu
La vidéo de la Sainte Innocence ouvrant ses yeux.
Le corps de la Sainte innocence dans la cathédrale de Guadalajara (Mexique) a été filmé la mercredi 12 Décembre 2012 - Lire le chapitre sur ce sujet

Le cardinal Juan Francisco Robles :  "Cette sainte béatifiée est connu pour ses miracles et ceci est juste un des nombreux".


Le cœur était vivant quand l’échantillon a été prélevé

Extrait du mensuel catholique gratuit l'Invisible


Cette incroyable histoire se passe en Argentine, à Buenos Aires. Le 18 août 1996, à 19 heures, le père Alejandro Pezet termine de célébrer la messe. Une femme lui apporte une hostie trouvée au fond de l’église (pour les chrétiens, ce morceau de pain devient le vrai corps du Christ pendant la consécration de la messe). Le prêtre dépose l’hostie dans un petit récipient d’eau, afin qu’elle se détruise naturellement.

Huit jours plus tard, c’est le choc : l’hostie a beaucoup grossi et est devenue une substance sanglante.

Le 5 octobre 1999, le cardinal Bergoglio (futur pape François), décide de l’envoyer dans un laboratoire à New York. Conclusion : l’échantillon analysé est composé de chair et de sang. Le Dr Frederic Zugiba, qui procède à l’analyse, sans connaître l’origine de l’échantillon, précise qu’il s’agit d’un « fragment du muscle du coeur qui se trouve dans la paroi du ventricule gauche » qui est « dans un état d’inflammation et contient un nombre important de globules blancs ».

Il affirme donc que « le cœur était vivant quand l’échantillon a été prélevé, étant donné que les globules blancs meurent en dehors d’un organisme vivant ». Et ajoute : « Ces globules blancs avaient pénétré les tissus. » Cela indique que « le cœur avait été soumis à un stress intense, comme si son propriétaire avait été battu sévèrement au niveau de la poitrine. »

Il est lui-même dubitatif : « Si cet échantillon provient d’une personne morte en 1996, alors comment se peut-il que pendant que je l’examinais, les cellules de l’échantillon étaient en mouvement et pulsaient ? » Mystère.

Voici une capture d'écran de l'article

Photo de Medjugorje

Photo prise à Medjugorje le 15 aout 2012

(Pour voir la photo en grand)

La 1ere photo a été prise à 19h47
…et la dernière à 20h04.

L'œil et la main de Dieu

"L'œil de Dieu" - Photos prise avec le télescope Hubble en 2003 : http://antwrp.gsfc.nasa.gov/  et "La main de Dieu" en 2009 : http://chandra.harvard.edu/

 

Si vous voulez en faire un tirage photo agrandi pour mettre chez vous, voici une version en haute définition de "l'œil de Dieu" avec titre et légende

  

Miracle à Los Angeles - Vassula - 2009
 
Photo miraculeuse des apparitions de San Damiano (Italie)
Rosa Quattrini avait demandé, au cours des semaines qui précédaient le 27 movembre 1971, que les pèlerins fassent un effort tout particulier pour venir ce jour-là et elle avait annoncé que la Madone donnerait un signe. A midi M Lucien Bocquey, qui n'a pas vu lui-même la Madone dans le ciel, a pris cette photo.


Miracle eucharistique filmé à Lourdes

Bonjour Vincent, (...) Voici un miracle eucharistique filmé et dont on a peu parlé qui peut intéresser et faire réaliser aux internautes, la Présence de Notre Seigneur Jésus Christ dans la Sainte Eucharistie. Le 7 novembre 1999, une Messe solennelle qui avait lieu dans la Basilique inférieure de Lourdes. La cérémonie était retransmise en direct par la télévision française.

Pour voir la vidéo   -  Un site web qui en parle :
www.adoperp.com/histoire (en français avec photos)

Le miracle eucharistique est très clairement visible. Que cela puisse inspirer et aider à croire en la Présence réelle de Notre Seigneur durant la Messe et dans la prière de l’adoration. (...)

 

Naju (Japon)


Photos des apparitions de Naju (Corée du sud)

Apparitions de Damas (Syrie)

stigsyrie5.jpg (92698 octets)stigsyrie4.jpg

                      (92698 octets)
Lire le chapitre

Photos des apparitions de Garabandal (Espagne)

    Lire le chapitre

Le film complet des enfants de Garabandal en extase

USA

Messages du ciel donnés à John Leary - Lundi le 26 octobre 2005

Jésus : 
« Mon peuple,
vous avez vu plusieurs signes du ciel de Ma Sainte Mère, sur la fenêtre d’une banque, des statues et des icônes qui pleurent, des croix lumineuses et plusieurs images de Moi et de Ma Sainte Mère sur les arbres. 

Ce sont de petites confirmations et encouragements pour Mes fidèles qui font face aux nombreuses difficultés et crimes de cette époque mauvaise.
 

Votre ville de Rochester a été bénie avec Mon image sur un arbre.  Le crime et les meurtres dans vos villes peuvent trouver réponse dans la prière et un appel pour Mon aide

Ces signes sont un rappel de vos racines de la foi afin que vous puissiez vous souvenir de Me suivre dans votre foi. »


L'Examen d'ADN du Sang de Jésus


Lacrymation DE SANG DANS LES POUILLES A ALBEROBELLO (Italie)
(Extrait du Journal " Entre Nous de l'Association " Entre Nous II" Le Roc de Mensac - 24440 Sainte Croix.)

(...) Le fait concerne deux Icônes sacrées qui ont versé des larmes de sang en deux occasions différentes.
Les deux Icônes appartiennent au Padre Pietro Maria Chiriatti, 59 ans, Prêtre depuis 1990, fondateur d'une petite Congrégation, les Missionnaires de Notre-Dame de la Cava (carrière), qui vit dans une modeste habitation à Alberobello,dans les Pouilles. Padre Pietro raconte :

« Le 3 Mai 2003, vers 6 h du soir, j'étais allé dans ma chambre pour prendre des médicaments et j'ai vu quelle icône qui représente la Madone avec l'Enfant, suspendue au-dessus de mon prie-Dieu, avait des taches sur le visage. Comme j'ai une mauvaise vue, j'ai touché l'image et j'ai senti qu'elle était mouillée.
J'ai appelé mes confrères et nous avons constaté qu'elle versait des larmes ».

Le phénomène dura une trentaine de minutes. II fut constaté par différentes autres personnes que Padre Pietro avait tout de suite appelées, et ii fut aussi filmé avec un caméscopes. Padre Pietro recueillit le sang sur un mouchoir et l'envoya à un laboratoire pour examen.
Environ un an après, le 27 Mai 2004, le phénomène se répète sur une autre Icône de Padre Pietro, Icône qui représente le Visage de Jésus comme on Le voit sur le Saint-Suaire de Turin. Cette fois, plus qu'une la crymation, ce fut une Sueur de Sang.

Le Visage de JESUS fut parcouru par sept traînées de sang qui partaient du front et descendaient le long des joues, sur la barbe,débordant même le cadre de l'Icône.

Padre Pietro,effrayé, appela les autres personnes se trouvant dans lamaison; il téléphona aux carabiniers, au curé, au médecin. Le phénomène dura une heure et demie et fut constaté par une cinquantaine de personnes.

Cette fois aussi le Padre Pietro recueillit du sang et envoya l'échantillon au même laboratoire auquel il avait déjà envoyé le sang apparu sur le Visage de la Vierge.
Et c'est dans ce laboratoire scientifique que s'est révélé le caractère extraordinaire des faits survenus.
Il est bon de préciser que ce laboratoire est l'un des plus prestigieux d’Europe. Il s'agit du Laboratoire de Génétique de l'Université de Bologne, doté des appareillages sophistiqués les plus modernes et d'une équipe de chercheurs, médecins et biologistes, Professeurs d'Université ; ce laboratoire est spécialisé en tout ce qui concerne l'ADN, et travaille avec les Services secrets et les Polices de nombreux pays, et en contact avec d’autres laboratoires semblables à l'étranger.

Une Autorité Scientifique et, de ce fait, un verdict émis par ce Laboratoire a donc une valeur indiscutable. Après savoir réalisé toutes les analyses, les chercheurs du Laboratoire ont envoyé à Padre Pietro un document off -ciel disant, en résumé : « Que le sang examiné est du sang HUMAIN, de groupe AB, MASCULIN, et qu'il est IDENTIQUE dans les DEUX échantillons, c'est-à-dire celui du sang des larmes de l'image de la Vierge et celui apparu surie Visage de Jésus ».

Mais il y a plus, le document poursuit par des évaluations qui tiennent de l'incroyable : (La configuration des traits génétiques trouvés dans le chromosome Y ne correspond à AUCUNE des configurations présentes dans la banque de données mondiale dans laquelle sont rassemblées les données de 22.000 sujets mâles provenant de 187 populations différentes
«.Plus avant, on lit encore :
« Ce sang est tellement rare qu'il faut le considérer comme presque UNIQUE
.
Par le calcul, la probabilité statistique de trouver, au cours des millénaires, une typologie de sang analogue, est presque NULLE : UNE PROBABILITE DE 1 sur 200 MILLIARDS de cas possibles ».

Que signifie tout ceci ? En premier lieu, les données obtenues excluent, de la manière la plus absolue qu'il y ait eu fraude, duperie ou embrouille: Personne au monde ne serait en mesure de produire du sang avec des caractéristiques semblables. D'autre part ces données indiquent, puisqu'il s'agit d'un sang UNIQUE, qu'il a appartenu à UNE SEULE PERSONNE et à personne d'autre dans l'histoire de l'Humanité.
Donc à un homme qui n'a eu ni ascendant ni descendant.

Et il est clair, alors, que la pensée s'oriente vers ce que les Evangiles écrivent de Jésus, 'Homme unique avec ces caractéristiques.
Et il est significatif, à ce propos, que le sang des larmes apparu sur l'image de la Vierge est IDENTIQUE à celui du sang apparu sur le Visage de l'Image de JESUS.

Avec ces résultats, on a pour la première fois une donnée scientifique qui pourrait concerner LA PERSONNE PHYSIQUE DE JESUS: l'ADN de JESUS, le DIEU incarné dans UN CORPS qui EST et RESTERA UNIQUE.

Il est encore tôt pour tirer des conclusions définitives, mais le verdict de la Science est, de toute façon, précis et sans équivoque. Les savants qui l'ont émis ont utilisé un langage froid ; mathématique, mais très clair. Ils ont explicitement affirmé se trouver devant un CAS UNIQUE.

Et ce sont eux, habitués, à la rigueur scientifique, à montrer, émerveillés, le caractère extraordinaire de ces résultats. Dans une lettre privée, l'un des chercheurs a écrit à Padre Pietro « Ce sont des résultats à faire étourdir de stupeur même une statue ».
Et encore : « Devant le résultat de ces analyses qui est pour moi inouï et c'est peu de le dire, je n'ai pas réussi à cacher mes armes ».
Un autre lui a dit : « C'est bien du sang humain, mais il semble vraiment venir d'un autre monde ». Les autorités ecclésiastiques sont naturellement au courant des faits et sont en train d'enquêter et d'évaluer. Leur prudence sera grandissime, non sans raison, et il est bien qu'il en soit ainsi. Mais les résultats scientifiques induisent déjà à penser que nous sommes probablement devant un signe surnaturel d'importance exceptionnelle.

Gloire, honneur et louange à vous, Seigneur Jésus !
O Mère chérie, soyez bénie, aimée et honorée, toujours et partout !

(Extrait du Journal " Entre Nous de l'Association " Entre Nous II" - Le Roc de Mensac - 24440 Sainte Croix.)

Page d'accueil   --   Qui sommes-nous ?   --   Orientation religieuse   --   Historique   --   Index

foire.jpg
---