Retour à la page des mises à jour   -    Index   Index par thèmes   -   Retour à la page d'accueil apparitionsmariales.org
Le chakra du cœur
(Wikipedia) Chakra : (...) désigne des « centres spirituels » ou « points de jonction de canaux d'énergie ».
--------------------------------------------------------------------

Le chakra du cœur est de couleur vert et il est situé au centre de la poitrine.

Autres chapitres : La communion des saints   La prière au quotidien   Prions ensemble   La prière et la fin des temps
-----------------------------------------------------------------
La victoire du cœur immaculé de Marie   Progression spirituelle   Comment prier avec efficacité
Jésus : Si vous me cherchez et cherchez une relation plus étroite avec moi,
il vous suffit d'aller dans les profondeurs de votre cœur
,
car c'est là, au-dedans, que vous trouverez tout ce dont votre cœur a rêvé.

Un ressenti de contact via un canal qui semble une vraie réalité

(Vincent le 26 avril 2015) Maintenant je sens nettement une sorte de canal qui, du cœur, part vers Dieu. J'ai réussi samedi 25 avril à faire une heure complète d'adoration devant le Saint Sacrement (dans une église), d'ordinaire je ne dépassais pas 30 minutes mais là... une heure facile.

Les 15 premières minutes sont un temps "d'amorçage" de l'esprit... puis 45 minutes concentrées sur Dieu via ce canal, comme une voie directe vers Dieu... mais il n'y a aucun dialogue, c'est juste une médiation, un ressenti de contact via un canal qui semble une vraie réalité.

Je me suis demandé si j'aurais une grâce de retour de cette heure passée avec Dieu et dans l'heure qui a suivi je l'ai reçu. Mais j'ai surtout eu l'impression que cette heure passée était un temps important, comme un temps qui comptait plus que tout le reste.


Un temps de ma vie que je donne à Dieu

(Vincent le 25 mars 2015)
J'ai fait ce lundi 30 minutes d'adoration (méditation) chez moi... en lien avec Dieu. Récit :

Depuis que je fais ces 30 minutes quotidiennes de divine méditation, il n'est pas rare que je tombe un peu malade en fin de journée (ce qui fut le cas ce lundi), un malaise que j'attribue au démon qui cherche à me dissuader de persévérer... mais mon état finit généralement par se rétablir en soirée.

Ce lundi soir, alors que je méditais en lien avec le Seigneur, j'eus le sentiment que ces 30 minutes étaient un temps de ma vie que je donnais à Dieu, j'avais très clairement en moi ce sentiment ce qui rendait la méditation agréable et utile car durant ce temps, je sentais Dieu qui parcourait mon corps (vu que ces 30 minutes lui appartenaient).

Je vous raconte cela car souvent lors de l'adoration, on ne sait pas trop quoi penser. Pensez donc que vous ne vous appartenez plus, que Dieu prend possession de votre corps physique et de votre âme... que le temps de votre vie s'arrête et c'est le temps de Dieu qui commence.

Sur une période de 30 minutes, c'est les 15 dernières minutes les plus "intéressantes". les 15 premières servant à vous mettre en condition.

Pour réussir à bien ce genre d'exercice, il est important de le "programmer", c'est-à-dire qu'au cours de la journée, vous devez vous rappeler à ne pas oublier de la faire et ainsi votre psychisme va se préparer à l'avance. Pour être efficace, ce temps de prière ne doit pas être fait durant, par exemple, sur votre temps de transport, c'est un temps qui doit être pris sur votre vraie "temps de vie". un moment ou vous pourriez faire autre chose mais que vous donnez volontairement à Dieu. Un temps au calme chez vous ou dans une église.
---------

et je me suis mis à méditer sur la nature de ce lien


Durant la journée de mardi, un fait assez intéressant c'est produit en moi.
Récit :

Alors que mon moral état assez bas dans une ambiance professionnelle stressante, je me suis dit "comment m'en sortir ?" Ayant un certain ressenti du monde de l'au-delà, j'ai tout de suite pensé à la phrase du message que je venais de mettre en ligne et qui m'avait donné un certain plaisir à propos du Paradis

et ensuite c’est le grand saut dans un incomparable bonheur ...  (pour lire le message en entier)

J'arrivais donc à ressentir cette joie future mais je me suis dit que c'était une échappatoire un peu facile. Je me suis donc tourné vers Dieu et à ce moment-là un lien surnaturel c'est créé entre moi et lui, me donnant un certain plaisir (État Modifier de Conscience).

J'étais comme relier à Dieu par un fil, ce qui faisait que je me sentais subitement bien et je me suis mis à méditer sur la nature de ce lien (pour mieux le comprendre et le reproduire) et ce lien
me semblait fragile et pouvoir se rompre à tout instant. Cette jonction avec le Seigneur dans une relation intime, cette fusion me semblait être possible que grâce à une concordance de vue, une similitude de vertus. J'avais l'impression que ce lien ne m'était accordé que parce que j'étais d'accord avec les lois de Dieu (paix, tolérance, générosité, pardon, amour des autres, etc) que je mettais en pratique.

Ce genre d'expérience nécessite donc plusieurs choses.

-- Une volonté d'aller vers Dieu aux moindres problèmes (relation père-fils)
-- Un désir de se rapprocher toujours plus de Dieu, d'habiter en lui et qu'il habite en vous.
-- Connaitre les vertus de Dieu afin de pouvoir les imiter.
-- Passer du temps avec Dieu.
-- Avoir un certain ressenti du monde des "Esprits" (ce ressenti s'acquière par des exercices psycho-spirituels).


Ne pas avoir peur de Dieu, ne pas le craindre

(Vincent le 22 mars 2015) J'ai fait (samedi 21 mars) 45 minutes de méditation avec Dieu. Récit :

Pas toujours mais souvent, lors de ces méditations du samedi que je fais devant le Saint Sacrement, il se passe des choses nouvelles, riches d'enseignements. Cette fois le thème fut "Ne pas avoir peur de Dieu, ne pas le craindre". On entend souvent dire qu'il est bon de craindre Dieu, en signe de reconnaissance de sa puissance, mais un enfant doit-il craindre un père bon et généreux.

J'ai moi-même 2 enfants (13 et 9 ans). Mes enfants me craigne-t-il ? Non car je suis un père doux, généreux et libérale (hostile aux punitions corporelles). Le fait d'avoir des enfants m'aide beaucoup dans mon rapport avec Dieu et lorsque je me demande ce que je pourrais faire pour plaire davantage au Seigneur, je me dis "que pourraient faire mes enfants pour
me plaire davantage"... et la réponse serait "passer du temps avec moi pour le plaisir d'être ensemble et être fusionnelle... donc le temps d'adoration que je pratique est la réponse appropriée. (je fais 30 minutes par jour chez moi et le samedi devant le Saint Sacrement, sans parler du dimanche à la messe).

Lors de cette adoration, j'avais l'impression d'être "fils de Dieu", de loger en Dieu et d'avoir Dieu en moi et en adhérant à ses valeurs (paix, tolérance, générosité, pardon, amour des autres, etc) j'avais le sentiment que cette façon de me sentir était incompatible avec la notion de "craindre Dieu".

Donc en conclusion, une fois attend un certain degré de compréhension du Divin, il faut s'efforcer de gommer la notion que l'on puisse avoir peur de Dieu (le craindre). Dans le Nouveau Testament (ou dans les évangiles de Maria Valtora, je ne sais plus) Jésus s'étonnait que l'on puisse avoir peur de Dieu et cette réflexion m'avait marqué.

Je viens de lire un livre sur Abd el Kader (1808-1883) (dont le général Burgeaud, son principal ennemi, disait que son aspect physique lui faisait pensait à l'image que l'on a de Jésus) et il était tellement généreux avec les prisonniers français que certains se permettaient une certaine familiarité de ton, signe que ces prisonniers se sentaient comme chez eux, ils ne craignaient pas
Abdel Kader, bien qu'étant en son pouvoir, ils se sentaient protégés par la générosité légendaire du Sultan Algérien qui était sans failles.


Exercice de fusion avec Dieu

(Vincent le 1 mars 2015) J'ai fait (samedi 28 février) 45 minutes de méditation sur le cœur, en lien avec Dieu. Récit :

Suite au décès de mon collaborateur Jean Louis B. j'étais allé samedi dans une église pour faire dire des messes mais l'accueil était fermée (pour cause de vacances scolaires), j'en ai profité pour aller devant le Saint Sacrement (présence réelle de Dieu) faire une prière de demande (demander à Dieu une grâce)
-----------
J'avais fait samedi dernier 30 minutes d'adoration dans ce même endroit, une église gigantesque, belle comme on savait en faire au 19e siècle et où l'endroit de l'adoration est particulièrement soigné, grandiose et qui surpasse tout ce que j'ai pu voir dans les autres églises.
-----------
Alors que j'étais à genoux, j'ai senti un lien intime se créer avec Dieu, comme-ci j'étais "l'enfant chéri de Dieu". J'avais lu un message céleste qui disait que c'est un sentiment que tout le monde ressent lorsqu'on est au Ciel, qu'on a tous l'impression d'être l'enfant préféré de Dieu (ce sentiment est donc accessible à tous).

Ce lien avec Dieu était tellement fort que je me suis mis à me contenter de ce ressenti, en faisant abstraction de toute demande, comme d'un moment intime dépourvut de tout intéressement.

Au bout de 20 minutes de cet état de communion intense, un chargement se produisit en moi. J'eus l'impression qu'un rayon de lumière inondait mon cœur. Je me suis alors dit "je vais poursuive cette méditation le plus longtemps que je pourrais".

Puis j'avais le sentiment que tout mon corps devenait blanc, comme une hostie, et j'avais le désir que Dieu me mange.

J'ai maintenu cet état durant 15 minutes, jusqu'à ce que mon esprit s'égare vers divers pensées. La totalité de l'exercice a duré environ 45 minutes.

Je connais le minutage précis car je savais d'expérience que c'est après en moyenne 30 minutes que l'on récupère le fruit de son exercice, donc je m'étais dit ce sera 30 minutes minimum. Et j'avais lu dans le livre l'Imitation de Jésus-Christ que la nature de l'homme (le cerveau humain) n'était pas capable de supporter une continuité de cet état.
-----------
Ces exercices liés à la médiation sur le cœur en lien avec Dieu font que lorsque je prie pour mes proches je me sens relié avec eux par le cœur et ce ressenti devient de plus en plus concret et le cœur m'apparait bien, chaque jour un peu plus, comme un organe de communication majeur.
-----------
Message du Ciel - Jean messager de la lumière : (...) La communion des saints se réalise par la réciprocité des cœurs séparés par la mort physique. Les hommes doivent savoir que le cœur est le poste récepteur le plus incomparable et le plus perfectionné pour entendre, au tréfonds d’eux-mêmes, la voix de leurs aimés du Ciel. (...)


Se reposer 5 minutes sur le cœur de Jésus

(Vincent le 10 février 2015)
Un internaute m'a envoyé ce document.

Je l'ai mis en application ce dimanche, cela m'a permis de vivre très intensément la messe, concentré sur l'échange de cœur avec Jésus. Être concentré 5 minut
es demande un effort mental assez conséquent, je m'étais préparé durant toute la durée de la messe à cet effort final. J'ai pu constater les jours d'après une sensibilité psychique et spirituelle accrue.
.

.

Les hommes doivent savoir que le cœur est le poste récepteur le plus incomparable et le plus perfectionné pour entendre, au tréfonds d’eux-mêmes, la voix de leurs aimés du Ciel.

Message du Ciel - Jean messager de la lumière -
Livre Tome 2 : LA COMMUNION DES SAINTS - Page 63 : Caractère de la communion des saints. Messages du 07.12.1999 au 11.08.2000.

Catéchisme n° 947:  Puisque les croyants forment un seul corps, le bien des uns est communiqué aux autres. Il faut de la sorte croire qu’il existe une communion des biens dans l’Église. Mais le membre le plus important est le Christ, puisqu’Il est la Tête. Ainsi, le bien du Christ est communiqué à tous les membres, et cette communication se fait par les sacrements de l’Église. Comme cette Église est gouvernée par un seul et même Esprit, tous les biens qu’elle a reçus deviennent nécessairement un fonds commun.

"La communion des saints s’exprime dans la célébration de l’Eucharistie, où les chrétiens communient au Corps du Christ. Une foi commune unit le chrétien au Christ et les chrétiens entre eux ; vous le ressentez si bien lors des messes, au moment où vous vous donnez la paix du Christ ...

Cette foi commune s’étend à ceux qui vous ont précédés dans l’au-delà et qui se trouvent de l’autre côté de la rive.
Parmi eux il y a ceux qui ont atteint le paradis, mais également tous ceux qui sont en route vers Dieu sur le chemin de la purification ....

La communion des saints est comparable à un pont qui relie une rive à une autre. Nous avons disparu de votre regard de chair, mais plus que jamais nous sommes avec vous, en vous, et si réellement !

De l’autre côté de la rive nous formons une armée céleste et nous sommes tellement heureux lorsque vous nous rejoignez par vos pensées d’amour. Elles se concrétisent par le souvenir, par la prière, par le chapelet et les messes qui sont demandées à notre intention, ce qui nous permet en compensation d’en faire profiter les âmes les plus délaissées !

Hélas, très souvent, il faut que les hommes soient éprouvés pour découvrir la vérité et la communion des saints. Clamez que l’âme après la mort vit dans un corps spirituel qui en passant par le purgatoire se purifie pour se transformer en corps de gloire ! Restez les spirituels de votre temps, aidez les autres à rechercher Dieu en toutes choses, surtout ces malheureuses personnes qui ont des enfants difficiles ou qui, ayant perdu un membre de leur famille ne peuvent pas remonter la pente.

La communion des saints se réalise par la réciprocité des cœurs séparés par la mort physique. Les hommes doivent savoir que le cœur est le poste récepteur le plus incomparable et le plus perfectionné pour entendre, au tréfonds d’eux-mêmes, la voix de leurs aimés du Ciel.

Ils leur crient qu’ils sont les vivants et qu’ils les aiment, sachez qu’ils prient pour vous, et vous-mêmes rendez-leur la pareille en priant le rosaire et en communiant à leur intention ...

Dans l’esprit de la communion des saints, vous aiderez les hommes à mieux comprendre les Écritures Saintes et à mieux saisir l’enseignement de Dieu. Faites-leur découvrir à nouveau les anges, le Ciel, le purgatoire et à débusquer le Griffu qui cherche par toutes les manières à alimenter le feu de l’enfer ...

Soyez rassurés, l’invisible est avec vous et vous communique la force pour aimer et conduire sur la voie royale les brebis égarées. Regardez les autres différemment !

Essayez de pénétrer par la pensée dans le cœur de ceux que vous avez tendance à juger, ne voyez en eux que le bien ...
C’est à travers la communion des saints, et par la réforme intérieure de chacun de vous, assisté des saints, des anges et de la bienheureuse Vierge Marie, que les hommes pourront se transformer pour être conduits à Dieu.

Jean, messager de la Lumière "



Votre cœur est la porte de l'esprit, le passage obligé des sentiments, il relie l'humain au divin

Message de Dieu le Père à Rosanna (Italie), 12 juin 2014

Chers enfants, votre cœur est la porte de l'esprit, le passage obligé des sentiments, il relie l'humain au divin. Siège des émotions, lieu de transition vers le surnaturel. C'est là où Je me tiens pour communiquer avec vous, mes bien-aimés.

Ceux qui n'ont pas franchi cette porte de l'esprit, se condamnent à une vie terne et grise, et même médiocre, parce que c'est comme posséder un instrument de musique et ne pas savoir en jouer.

Ouvrir la porte de l'esprit, c'est comme ouvrir une immense fenêtre sur l'Univers et anticiper par là la jouissance de la lumière et de la connaissance.
--------------------------------

(Vincent : je vous mets la suite du message, il n'a plus pour sujet principal le chakra du cœur mais est lié à la fin des temps)

Avant d'arriver à cette porte, vous remercierez votre Père qui vous a laissé voir sa joie à travers l'action de Jésus et de Marie (« Personne ne vient à moi si le Père ne l’attire », Jn 6,44) ; alors vous aurez à enlever vos chaussures (les obstacles du monde) et à votre grande surprise viendra une âme sainte, un être de lumière qui vous guidera, vous aidera, vous encouragera, et vous serez toujours attirés par la vérité et la lumière des cœurs unis de Jésus et de Marie ; ils brilleront devant vous comme l'étoile qui a guidé les Rois Mages, et vous aideront à surmonter les sombres périodes à venir, à surmonter les difficultés et les dangers du « désert » avec la force et le courage de la prière du cœur.

Pensez à un avenir déjà écrit qui, de plus en plus rapidement, s’étend et se déroule comme une balle qui file vers son but. Ceux qui refuseront ma miséricorde que leur proclamera l'Esprit, vont fermer la porte qui les relie à moi, à l'amour de la vie.

Mes enfants vont devoir se battre pour défendre la foi en moi, votre Père, et en Jésus, votre Sauveur, dans l'armée sainte de Marie. Avec votre aide nous libérerons de nombreux prisonniers et le sang de l'Agneau marquera vos fronts, comme le sang de l'agneau sur les montants des portes des Hébreux était leur salut et le signe pour les anges.

Mes enfants, ma création, vous passerez également votre Mer Rouge. (Vincent : peut-être une allusion à l’Enlèvement)

Pour mes chers enfants, mes dévots, J'envoie une pensée très lumineuse d'amour qui les enveloppe pour un avenir avec moi, digne de mes enfants bien-aimés. Pensez que vous, hommes, ne vous nourrirez que d'amour, l'amour sera votre seule nourriture. Votre corps spiritualisé va embaumer de manière angélique et l'amour sera la seule essence qui vous enveloppera, vous imprégnant et vous nourrissant.

Je vous désire tous ardemment dans mon cœur de Père.




J'ai senti que c'était par mon cœur que je pouvais être relié au cœur de Jésus. Comme si mon cœur était un organe de communication

(Vincent, 29 septembre 2013) Nouvelle bénédiction de cimetière et nouvelle grâce. J'ai changé de cimetière et j'en ai profité pour aller à la messe de la paroisse la plus proche de ce cimetière (dans la ville d’à côté).

Mais alors que je bénissais les tombes (depuis au moins 45 minutes), J'ai senti au fond de moi que je devais écourter cette bénédiction. J'arrivais donc avec 30 minutes d'avance à la messe dans une église que j'avais repérée sur internet mais que je ne connaissais pas.

Je me suis dit "je vais faire 30 minutes d'adoration".  Et durant cette adoration (j'avais l'impression que tout le cimetière était derrière moi) j'ai senti que c'était par mon cœur que je pouvais être relié au cœur de Jésus. Comme si mon cœur était un organe de communication. Cette sensation était très nette en moi.

Pendant toute cette adoration, j'étais donc cœur à cœur avec Jésus, et en sortant de la messe, encore imprégné de cette révélation intérieure, ce ressenti, je me suis retrouvé avec surprise et joie en face de ce panneau (image ci-contre) Cette église s'appelait l’Église du Sacré-Coeur.

On peut faire un lien avec le 4e chakra situé au niveau du cœur, cet endroit permet un lien spirituel très forte avec Jésus/Dieu

(Wikipedia) Chakra : (...) désigne des « centres spirituels » ou « points de jonction de canaux d'énergie ».


Voici ce que j'ai pu lire sur un site non chrétien ... mais il doit y avoir un peu de vrai dans ce texte.

Le chakra du cœur a pour fonction et localisation "la croix intérieure". Dans sa vibration, il aide à unir les plans célestes et les plans terrestres. Le chakra du cœur est un chakra humble, souple, aimant, permettant la fusion entre les énergies provenant de la Terre et les énergies provenant du Ciel.

Le chakra du cœur est un filtre d'amour. Il contient en son centre l'amour inconditionnel. Il filtre tout ce qui n'est point aligné à l'essence de votre divinité, tout ce qui n'est point inconditionnel. Le chakra du cœur est capable, à travers ses chambres, ses antichambres, son réceptacle, son puits d'amour, de filtrer et d'élever le non-amour en amour, d'ajuster les vibrations célestes aux vibrations terrestres. (...)



J’arrive à le faire en déversant l'énergie du chakra du cœur dans le métal

(Vincent : Texte trouvé sur un forum que j'ai traduit) La seule capacité de psychokinésie que je suis en mesure de reproduire facilement est la flexion de couverts (cuillère ou fourchette).

J’arrive à le faire en déversant l'énergie du chakra du cœur dans le métal. Ce qui provoque son ramollissement temporairement. J'ai pu en faire la démonstration devant ma famille et mes amis.

Pour fragiliser (ou casser) un verre, la technique est similaire. Il faut lui envoyer l'énergie d’amour du chakra du cœur. Personnellement, je ne comprends pas bien le principe physique du phénomène, mais le procédé fonctionne bien, le verre devient fragile au point ou il se brise sous une légère pression.

Quand je dis qu’il faut agir avec son énergie d'amour, je veux dire sentir son chakra du cœur et déplacer cette énergie d’amour dans le métal ou le verre, en utilisant l’intention (le désir) et le sentiment. Chaque fois que vous mettez votre énergie dans le métal, et que vous libérez votre pensée (ne plus penser à rien), et que vous frottez le métal, il devrait se ramollir.