Retour à la page des mises à jour   -    Index   Index par thèmes  -   Retour à la page d'accueil apparitionsmariales.org
Les Mystères de l’Âme

Image ci-contre - Psyché, personnification de l'âme dans la mythologie grecque
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-

Dès que votre âme va sortir de votre corps, vos capacités seront potentialisées et vous comprendrez beaucoup de choses qui sont actuellement cachées ou limitées

Message du
Saint Esprit à Javier Viesca (Mexique) lors du 3ème Mystère Douloureux du Rosaire, reçu le 11 décembre 2013


Le Saint Esprit parle :
 Petits enfants, Je suis votre Saint-Esprit. Dans les Écritures, vous avez lu que Mon Feu, un Feu brûlant, tombera sur la terre et dévastera ces âmes qui ne vivent pas dans l'amour, elles seront comme des feuilles sèches, Mes enfants.


Beaucoup de mal s'est développé autour de vous, Satan a fait son travail, il vous a trompés, vous êtes tombés dans ses mensonges et c'est vrai vous tous avez péché, mais certains d'entre vous êtes revenus immédiatement ou presque immédiatement au bien. 


Beaucoup d'autres âmes ont préféré rester dans le mal avec lequel Satan les enchaîne et elles ne font rien pour demander de l'aide afin de pouvoir se libérer de ce mal dans lequel elles vivent, bien plus, certaines vont jusqu'à se vanter de ce mal qu'elles vivent. 


Il n'y a pas de repentance dans leur cœur, pas de vie, une vie spirituelle positive, bonne, agréable aux Yeux du Père. Même si à un moment donné elles ont eu l'occasion de la conversion et du repentir, ce sont des âmes qui n'ont pas voulu s'y arrêter, elles ont préféré rester dans le mal et y vivre.


Ces âmes sont des âmes sans valeur, même si l'on prie pour elles, Satan leur a bouché les oreilles, il leur a fermé le cœur, afin qu'elles ne se rendent pas compte qu'il y a un Dieu qui peut pardonner et quelles peuvent revenir à la vie, à la vertu, à l'Amour.

-------------------------------
Vous avez eu de nombreuses épreuves tout au long de votre vie,
maintenant, vous allez vivre une grande épreuve, serez-vous prêts pour l'affronter ?

-----------------------------------


Mes enfants, Mon Feu, Mon Feu, balayera toutes ces âmes qui ne veulent pas changer pour le Bien. Il vous a été dit qu'il s'agit d'un renouvellement de toute l'humanité et de l'univers tout entier .


Certes, le Père aime toutes les âmes qui Lui reviennent, mais vous, dans votre liberté, avez à choisir si oui ou non vous Lui revenez.

Les âmes qui entreront dans le Royaume, le Nouveau Royaume sur la Terre, seront les âmes positives, des âmes productives, de âmes bonnes, des âmes pleines de l'Amour de Dieu, qui ne sont certainement pas parfaites, parce que vous êtes tous pécheurs, ce sont des âmes qui ont un grand pourcentage de Bien et peuvent faire beaucoup de bien pour que le Royaume de Dieu se répande dans le pays et l'Univers tout entier.

Vous avez eu de nombreuses épreuves tout au long de votre vie, maintenant, vous allez vivre une grande épreuve, serez-vous prêts pour l'affronter ?


Si votre cœur a essayé de vivre dans Notre Amour, rassurez-vous, Mes enfants, vous pourrez passer l'épreuve, mais malheur à ceux qui ont choisi de vivre dans le mal, qui jouissent du mal, et détruisent leurs semblables, ces âmes sont remplies de beaucoup de mal, ces âmes ne sont pas aptes pour commencer un Nouveau Monde basé sur elles. 


Ces âmes seront éliminées et ceci ne doit pas vous plaire, Mes enfants, car ce sont vos frères qui ont préféré l'erreur, et pour cela doivent être éliminés ; il y a de la douleur dans notre cœur, parce que ce sont des âmes qui se perdent, de l'Essence Divine qui se perd,  parce qu'elles n'ont pas choisi le Bien, mais se sont vendues au mal.


Comprenez, Mes enfants, que Notre sensibilité dans l'Amour est immense, vous n'en avez pas conscience maintenant mais cette Sensibilité Divine fait souffrir dans le Ciel. Quand une âme préfère vivre dans le mal et rejeter le Divin Bien, vous ne pouvez pas encore comprendre cela, parce que vous êtes limités par votre corps, mais dès que votre âme va sortir de votre corps, vos capacités seront potentialisées et vous comprendrez beaucoup de choses qui sont actuellement cachées ou limitées à votre pauvre entendement, et vous souffrirez pour toutes les âmes qui se perdent, qui sont malgré tout vos frères, qui ont préféré vivre dans le mal et n'ont pas su ou voulu trouver le Bien auquel elles ont été appelées.


Essayez un instant de comprendre cette douleur qui vit dans le Ciel, afin d'y être sensibilisés, Mes enfants, et ainsi vous pouvez comprendre tout l'Amour que votre Dieu a pour chacun de vous. 


Je vous remercie, mes chers petits.




C'est pourquoi l'âme a besoin d'affirmer son autorité sur le corps


Message de Jésus à John Leary (USA)
10 avril, 2013:

Jésus : «Mon peuple, vous êtes fait à mon image avec un corps et une âme. Le corps est l'enveloppe physique qui contient l'esprit de l'âme.

Les désirs du corps sont toujours en luttent contre les désirs de l'âme. Votre corps est faible au péché à cause des conséquences de la rébellion d'Adam contre moi. C'est pourquoi le corps a besoin de tout le confort et les plaisirs de la chair. L'âme est tout le contraire parce que l'Esprit est à la recherche de la paix de son Créateur.


L'âme désire la sainteté et les choses célestes.
C'est pourquoi la souffrance de la condition humaine est un combat, en raison de la lutte entre le corps et l'âme.

Vous vous demandez pourquoi il est si difficile de prier, mais c'est parce que le corps a besoin de satisfaire ses propre envies au lieu de prier. Vous devez travailler sur la maîtrise de soi et l'abnégation afin de limiter le contrôle du corps sur l'âme.

L'âme s'efforce d'être avec moi au paradis. Si l'âme est faible dans la lutte pour la sainteté, le corps pourrait conduire cette âme dans les péchés qui mènent en enfer. C'est pourquoi l'âme a besoin d'affirmer son autorité sur le corps pour suivre mes commandements et remplir ma mission pour votre vie.

Sans un fort désir spirituel de m'aimer et de me servir, vous pourriez tomber dans les tentations du diable. Soyez avec moi dans vos prières quotidiennes et allez souvent en confession, en faisant ainsi, vous gagnerez le paradis et serez avec moi pour toujours dans les cieux ».





Oui,  il y a en nous une force que nous ne contrôlons pas; elle est là en nous et c’est notre âme

Message de Jésus donné à la
Fille du Oui à Jésus
- 16 septembre 2012

Le jour où je me suis donnée, j’ai dit : ‘Seigneur, il y a tant de souffrances  dans le monde, que pouvons-nous faire? Il n’y a que toi qui puisses nous venir  en aide. Aide-nous, mon Dieu. Viens nous montrer.’

Ces  paroles ont été en toi par nous. Tu ne pouvais sortir ces paroles par toi-même.  Qui le peut? Personne ne sait ce qu’un autre vit, si ce n’est Dieu qui ouvre le  regard sur le monde qui vous entoure. Le monde d’aujourd’hui ne voit que ses  richesses. Moi qui suis Dieu, je vous ouvre à un monde qui a besoin de chaque  enfant qui se donne par amour pour que tous soient sauvés de l’enfer.

Mes  enfants, l’enfer est sur la terre. Le Prince des ténèbres veut vous rendre  esclave de l’aveuglement en mettant devant la vue des enfants de ce monde ce qui  n’est pas nécessaire pour aller au Ciel. Il ne veut pas que vous vous donniez,  il met de la division partout. Lorsqu’un enfant se donne, il y a de l’amour qui  se donne.

Regardez-vous  et voyez,

il y a de l’amour malgré votre indifférence au partage,
il y a de  l’amour malgré vos peurs de manquer de matériels,
il y a de l’amour malgré la  souffrance provoquée par un monde de pouvoir.

C’est vous, mes enfants, le monde.  C’est vous, les choisis, qui maintenez le monde dans l’amour du prochain. Bien  que vous soyez dans un monde de confort, de plaisir, il y a autour de vous des  enfants qui sourient, qui veulent se donner à leur prochain. Tout ce que vous  êtes, ils le sont en eux. L’extérieur montre une apparence qui  trompe.

Ne  vous laissez pas prendre aux pièges de Satan.

Oui, il y a des séparations, des  divorces, des avortements, des viols, des abus de toutes sortes.
Oui, il y a des  guerres, des épidémies.

Tout cela est l’œuvre de Satan qui a sous son pouvoir  des êtres infâmes qui ne veulent pas de l’amour et qui se sont donnés à Satan.

Vous  qui avez ouvert votre intérieur à mes appels d’amour, vous avez accepté de  porter la Croix et d’avancer.

Mes choisis, avancez et dites-vous : ‘Je me  donne pour eux. Je suis à Dieu et ce monde va devenir un monde d’amour puisque  c’est Dieu lui-même qui est venu sur la terre pour nous dire ces paroles. Ces  paroles sont vivantes, elles nous font avancer. La mort ne peut nous faire  avancer, ne peut nous donner autant de force pour qu’on puisse faire ce que Dieu  nous demande.

Oui,  il y a en nous une force que nous ne contrôlons pas; elle est là en nous et  c’est notre âme. Elle appartient à Dieu et pas à nous. Oui, il nous a donné une  âme et c’est Dieu qui la nourrit, ce n’est pas nous. Dieu nous a donné de l’amour par l’âme et c’est par l’âme que nous recevons ce dont nous avons besoin pour en prendre soin.

Prendre soin de notre âme, c’est vouloir de l’amour pour ce que nous sommes devant Dieu et devant nous, ainsi notre prochain peut recevoir ce que lui ne sait pas, car son âme est à Dieu. C’est Dieu qui la lui a  donnée.’

Mes  enfants, prenez conscience de ce que vous vivez et avancez dans la paix. Une  joie se fait connaître lorsque vous vous acceptez tels vous êtes : des  enfants entre les mains de Dieu. Je vous aime.

Dieu,  votre seul Sauveur



Je la vis si grande qu'elle me parut un monde des plus vastes, quasi sans limites


Vision données à Sainte Julienne de Norwich, une mystique anglaise ayant vécu aux XIVe et XVe siècles

Seizième révélation : compréhension spirituelle

« La nuit suivante, notre bon Seigneur me fit la seizième révélation; elle fut comme la conclusion et la confirmation des quinze visions qui l'ont précédée. »

« Notre Seigneur ouvrit mes yeux spirituels et me montra mon âme au milieu de mon cœur. Je la vis si grande qu'elle me parut un monde des plus vastes, quasi sans limites.

Et au centre se trouvait Notre Seigneur, vrai Dieu et vrai Homme. Jésus prend dans notre âme une place qu'il ne quittera jamais; nous sommes à la fois pour lui la plus intime des demeures et celle où il résidera pour toujours. »

« Quand l'âme entre en elle-même, elle ne peut se considérer longtemps; toute sa contemplation se fixe avec bonheur sur Dieu, son Créateur habitant en elle, car l'âme est la véritable demeure du Très- Haut et la lumière la plus brillante est le glorieux amour de Notre Seigneur. »

« L'âme qui voit ainsi Dieu en elle acquiert, par sa grâce, plus de ressemblance avec lui; et il se l'unit dans le repos et la paix. »

« Bientôt après tout fut fini; je ne vis rien de plus. »



La différence entre l'âme et l'esprit

Message de Dieu donné à Sœur Beghe  - Samedi 15 avril 1995

Explication relative à l'être humain, représenté en sa perfection par Notre Seigneur Jésus Christ

L'Esprit de Dieu habite en Jésus Christ à tel point que Jésus Christ est Dieu incarné. L'homme étant créé à l'image de Dieu, un pur esprit habite en tout homme et vient s'ajouter à l'âme qui est, elle aussi, en tout homme.

Saint Paul, dans sa première épître aux Thessaloniciens, écrit «que votre être entier, l'esprit, l'âme et le corps, soit gardé sans reproche' (1 Tb 5, 23).

Pour confirmer l'absence de confusion en la pensée de saint Paul au sujet de la différence entre l'âme et l'esprit, il convient de citer aussi «la parole de Dieu [le Verbe à qui Dieu a confié le jugement de tout homme et qui revien­dra en juste Juge des vivants et des morts au jour du Juge­ment général], efficace et vivante, tranche plus sûrement qu'aucune épée à deux tranchants, et pénètre jusqu'à sépa­rer l'âme de l'esprit'. (He 4, 12).

Je sépare, en effet, [c'est le Seigneur qui parle] l'âme de son "Ange" lorsqu'elle est condamnée à la peine éternelle.

----------------------------------------
Vincent : le mot "Ange" signifie "l'Esprit de l'homme" (qui ne faut son confondre avec son âme), et non pas l'Ange gardien.
----------------------------------------
J'ai dit à Mes apôtres: «J'ai encore beaucoup de choses à vous dire que vous ne pouvez pas porter maintenant» (Jn 16, 12) et Je leur ai promis l'assistance, dans le temps, de l'Esprit qui leur enseignera toutes choses L'évangile de saint Jean dit: « L'Esprit de vérité, quand Il viendra, vous conduira vers la vérité tout entière» (in 16., 13). La pro­messe est faite d'accéder à la vérité tout entière. Or, dans la foi catholique, des mystères nombreux et imperméables subsistent.

«Je suis la Voie, la Vérité et la Vie». La vérité signifie que tout mot, prononcé par la Parole divine, doit être compris dans toute sa réalité et dans toute sa profondeur. Le Verbe de Dieu domine l'expression et Ses Paroles doi­vent être interprétées dans l'intégralité de ce qu'elles expri­ment.

La grandeur des Paroles divines se trouve dans la précision et dans l'exactitude des mots utilisés et lorsque Je dis, par exemple: Je Suis, cela doit être compris dans tout ce que cette expression relate. Point de réserve, point de double sens, au contraire, la clarté, la précision et la signification pleine et courageuse de la totalité du sens des mots utilisés.

Je prépare la terre à recevoir la connaissance que de tout temps et de toute éternité J'ai prévu qu'elle ait, J'ai réservé la connaissance de l'âme et de ses origines pour des temps ultérieurs à cause de l'incapacité de la science, dans le passé, de corroborer cette connaissance. A présent la science a découvert des aspects qu'elle ignorait et qui ne lui étaient pas accessibles à l'époque où seule la foi était en progression.




Le corps est comme le moteur qui fonctionne grâce à l’âme qui le nourrit de ses bienfaits. Le corps est essentiel sur la terre pour l’âme

Message du Ciel donné à la Fille du Oui à Jésus - Volume 1 - n° 188 – 26 juillet 2001 Jésus Amour

Ma fille, donne à tes frères et soeurs ce que tu reçois. Ces mots que tu écris sont pour toi et pour tes frères et soeurs, non que tu sois l’auteure de ces écrits; tu es l’instrument de mon amour pour intervenir auprès d’eux. Je suis en toi, toi en moi. Reste, mon enfant, comme moi je te veux : tout obéissante à ma Sainte Volonté. Tout enfant est en moi et moi, je suis en chacun de mes enfants d’amour. Que j’aime vous entretenir de mon amour pour chacun de vous, mes enfants d’amour! Moi, le Fils de Dieu, je parle particulièrement à chacun de vous.

Mes enfants chéris,je suis un Dieu d’amour qui est unique pour chacun de vous. Pas un seul de vous je ne veux perdre! C’est seulement votre refus qui peut vous empêcher d’être à moi. Je ne suis pas en chacun de vous pour vous forcer à accepter mon tendre amour. C’est vous seuls qui choisissez si vous me voulez en vous ou loin de vous. Je ne puis rien contre votre propre décision. À vous seuls de connaître ce qui est bon pour vous.

Mes enfants, c’est à moi seul de vous faire connaître ce qui est en vous. Vous croyez qu’il n’y a rien en vous qui puisse vous échapper? Réalisez-vous que vous tenez entre vos mains votre propre vie d’amour? Combien pensent que la vie terrestre est irrévocable et qu’après il n’y en aura plus d’autre!

Mes enfants, la vie sur terre aura une suite, elle ne se terminera pas au moment de votre mort terrestre. Votre vie ne fera que passer à une autre étape de sa vie, et votre corps, que vous chérissez tant, mes enfants, connaîtra son repos pour un temps. Seul mon Père du Ciel connaît ce temps d’attente.

Mes enfants, votre âme connaîtra son univers éternel dans lequel elle doit vivre pour l’éternité. C’est cela le vrai but de votre naissance. Qui de vous peut penser que le temps terrestre se termine à la mort du corps? Comprenez bien, mes enfants,que seul votre corps se détache de l’âme et se repose. Votre âme ne peut se détacher de sa vie : c’est elle, la vie. Elle est vie par moi, en moi, pour moi. Tout ce que vous aurez fait sur la terre profitera à votre âme lorsqu’elle sera dans son mouvement d’amour éternel.

Sur la terre, lorsque vous réalisez des bonnes œuvres pour votre âme, c’est elle qui en bénéficie, pas votre corps. Si, parfois, cela vous semble difficile de sacrifier votre corps pour votre âme, sachez que c’est l’âme qui vivra pour l’éternité, non votre corps.

Quand vous faites des bonnes actions sur la terre, l’âme en profite et c’est ainsi jusqu’à votre mort. Voyez-vous, la vraie vie sur la terre, pour que votre âme puisse connaître sa vie divine et savourer le bonheur. Ainsi, vous serez heureux pour l’éternité. L’éternité est infinie, mes enfants. Le corps est une enveloppe importante pour l’âme. Il est composé de matière. Il donne à l’âme son port d’attache afin que l’âme puisse le nourrir des grâces qu’elle reçoit de moi,

Jésus : Le corps est comme le moteur qui fonctionne grâce à l’âme qui le nourrit de ses bienfaits. Le corps est essentiel sur la terre pour l’âme; il a été créé par Dieu à l’image de Dieu. Tout comme l’âme, elle est essentielle pour le corps; elle a été créée par l’Amour.

Le corps a besoin de l’âme, sinon il ne serait qu’une matière morte, sans vie pour l’animer. Le corps, par l’âme, est vous, mes enfants. L’âme est à Dieu. L’âme vient de Dieu. Le corps a été fait par amour pour Dieu. C’est lui qui l’a créé pour que l’âme habite la terre.

L’âme est divine. Le corps est terrestre. L’âme seule est vie; elle est en Dieu.

À la fin du monde, l’âme, par Dieu, sera unie à votre corps pour lui redonner la vie; cela, mes enfants, c’est la résurrection de la chair. Tous ceux qui croient en moi auront la vie éternelle. L’âme et le corps seront dans un bonheur sans fin. En moi, il vivront; ils seront dans une harmonie d’amour avec leurs frères et leurs sœurs.

Ces enfants de Dieu seront heureux éternellement. Oui, mes enfants, seuls ceux qui auront dit oui à l’Amour verront leur corps purifié par la Divine Volonté. Ceux qui auront dit non à l’Amour, leur corps s’unira à leur âme pour le dernier grand jugement. L’âme, unie au corps, retournera en enfer pour souffrir éternellement. Seul mon Père du Ciel connaît ce moment. Le corps et l’âme seront réunis pour l’éternité. Pensez, mes enfants!

L’âme vient en premier, non le corps. Aimer le corps, c’est bon. Aimer l’âme, c’est mieux. Moi, Jésus Amour, je vous aime. Va, ma fille. Je t’aime. Amen.


Dès le début de la conception, le bébé a une âme

L'union entre l’Église catholique et Israël sera l'union des cœ

P371 – Message de la Dame de Borg en-Nadur (Malte), donné à Angélik Caruana au cours du Rosaire du 8 février 2012 

Mes chers enfants et mes enfants, ceux de mon cœur !

Dès le début de la conception, le bébé a une âme. Nul n'est autorisé à mettre fin à la vie du bébé, même si certains disent qu’il ne naîtra pas en bonne santé ou sera anormal. Personne n'a le droit de mettre fin à la vie d'une personne.

Mes enfants et mes petits enfants – les miens, Je vous ai rassemblés et choisis d’un peu partout – et Je vous ai pris tels que vous êtes. Je n'étais pas difficile. En vérité, mes enfants, ne laissez rien vous troubler. Et chaque fois que vous vous éloignez de moi et de mon Fils Jésus, revenez, car Je vous aime – comme vous aime mon Fils Jésus.

Ne soyez pas troublés, mes enfants et mes petits enfants – les miens. Je vais continuer à prendre soin de vous. Ne laissez pas mon cœur pleurer, pleurer, pleurer du sang pour les âmes qui se perdent à cause du péché. Priez, priez, priez.

Merci d'avoir écouté mon appel.



Je viens pour appeler les hommes, pour les inviter à reconstituer les composants de l'amour, de la miséricorde, de la compassion, du respect, de la dignité de l'âme humaine

PC- 68 : Message de Jésus à Catalina Rivas (Bolivie), daté du 10 novembre 1996

Ma fille, chaque message, chaque mot, chaque expression est conçu avec grand amour, dans le seul but de vous aider sur votre chemin … Beaucoup de Mes enfants ne croient en rien. Ils font la sourde oreille à la connaissance que Je souhaite donner ; ils placent des restrictions sur les révélations, les prophéties, les visions de Mes choisis et, ainsi, ils ne tiennent pas compte dans leurs vies de Mes prophètes, saints, visionnaires et martyrs d'aujourd'hui.

Ils ne comprennent pas que Je suis un Dieu qui enseigne, que Je ne change pas, que Je leur apporte continuellement les printemps de la vie… Tout ce que Je veux est les nettoyer de leurs tendances à essayer de contrôler Ma Miséricorde, Mon Amour …

Mes enfants, Je veux vous présenter Ma Croix et Je vous demande d'embrasser la vôtre. La clef pour entrer dans le Royaume des Cieux est une croix. Sans croix il n'y a pas de couronne. Ne les rejetez pas au nom des plaisirs de ce monde fragile et corrompu.

Quand une âme est baptisée, elle naît dans la lumière de la vérité et de la pureté. Puis l'homme, dans les mains du diable, provoque le péché et l'âme devient victime, produisant le désespoir et la honte par l'humiliation. L'âme alors exposée sans compassion ou amour, essaie d’échapper à l'auto-accusation ; elle cherche d'autres âmes qui sont plus coupables pour commencer à critiquer et faire taire ses blessures et ainsi l'amour créé est profondément enterré ; il s’effondre et se blesse…

Puis, l'apitoiement sur soi-même mène à d'autres dépendances, au manque de tolérance, à la honte et finalement au désespoir… tout excepté la croix et ils ne savent pas que la croix est le billet pour demain.

Je viens pour appeler les hommes, pour les inviter à reconstituer les composants de l'amour, de la miséricorde, de la compassion, du respect, de la dignité de l'âme humaine. Cela ne peut être réalisé qu’à l'école de Mon amour. Mais si les hommes rejettent cette invitation, il n'y a rien que Je puisse faire d'autre pour les sauver d'eux-mêmes en cette heure terrible.






---