Retour à la page des mises à jour   -    Index   Index par thèmes   -   Retour à la page d'accueil apparitionsmariales.org

.
Messages sur les demandes de miracles et guérisons
Les miracles de la Fin des temps  -  La foi qui guérit

Messages sur
les miracles
Sacrement
des malades
Le don
de guérison

Intentions de prières, méthode "j'ai
un problème"
Autres chapitres :  Neuvaine à Sainte Rita   Marie qui défait les nœuds   Intercession de Marie
Le Seigneur : " Pas une seule prière ne m’échappe, et pas une seule personne qui me prie ne s’en va les mains vides "
Témoignage de guérisons et de miracles : Fratel Cosimo - Lève-toi et marche !  (site extérieur) Frère Elie   (site extérieur)

Handicapes - maladie génétique    Médecine alternative Exorcisme    Porter sa croix   Témoignage de Foi (Greg)   Les Saintes reliques, Source de guérison

Quand vous faite vos demandes,
j'écoute toujours vos prières et je leur répondrai selon ma volonté et dans mon temps


Messages de Jésus
à John Leary (USA) Dimanche 26 février 2017

Jésus : Mon peuple, le message d'aujourd'hui est de ne pas avoir peur du mal, parce que je suis plus puissant que n'importe lequel de mes créations comme le diable.
Je vous aime beaucoup et je m'occuperai toujours de vos besoins physiques et spirituels.

Rappelez-vous dans l'Évangile : " Cherchez d'abord le Royaume de Dieu, et tout le reste vous sera accordé ". Les soucis, les angoisses et les peurs sont des outils du diable qu'il utilise pour vous tenter.

Ne tombez pas dans les dépendances des choses matérielles qui pourraient vous prendre avec les démons. Au lieu de cela, vous devez mettre votre pleine confiance en moi tous les jours.

Quand vous me priez, vous utilisez les paroles d'amour pour moi et ma Bienheureuse Mère. La prière est la façon dont vous nous communiquez votre amour. Quand vous faite vos demandes, j'écoute toujours vos prières et je leur répondrai selon ma volonté et dans mon temps. Gardez confiance en moi et priez pour les âmes qui n'ont pas été jugées, et pour les âmes du purgatoire.

Mardi 7 mars 2017

Pour Al : Jésus : Mon fils, vous avez tous des dons pour vos propres missions. Lorsque vous êtes appelés à un ministère de guérison, cela signifie que vous devez avoir la foi que je puisse guérir les gens. La personne pour laquelle on prie a également besoin d'avoir la foi que je peux la guérir.

Ce ne sont pas tous ceux pour lesquelles vous priez qui auront une guérison extérieure mais vous pourriez donner une guérison spirituelle afin d'aider l'âme.
Les guérisons ne sont pas toutes instantanées et cela pourrait prendre du temps et des prières
.

Faites confiance et ayez foi en moi pour utiliser vos dons.





Photo ci-contre - Notre Dame des Victoires - Paris

Vous devez avoir vraiment la foi que je peux guérir cette personne


Message du Seigneur donnés à John Leary (USA) 26 Février, 2015

Si les gens avaient vraiment conscience que je suis le Fils de Dieu (Dieu lui-même), ils comprendraient qu'il m'est possible de guérir la personne dans son intégralité.

Dans de nombreux miracles de guérison, il est nécessaire que la personne puisse avoir foi en mon pouvoir divin. C'est pourquoi je ne pouvais pas guérir dans ma ville natale de Nazareth parce que les gens n'avaient pas la foi en mon pouvoir de guérison.


Après que j'ai guéri les péchés du paralytique, je lui ai dit alors de "marcher", de ramasser ces affaires et de rentrer à sa maison. Les gens étaient étonnés de la guérison de l'homme et ils rendirent gloire à Dieu pour ce miracle.


Ainsi, lorsque vous m'appelez pour guérir quelqu'un, vous devez avoir vraiment la foi que je peux guérir cette personne. Rappelez-vous qu'avec moi, tout est possible.




Voici un exemple qui montre l'importance de la foi (extrait de ma vie personnelle)


(Vincent) Lorsque je fis la connaissance avec mon épouse (en 1998), elle avait un léger problème au genou qui l’empêchait de courir correctement. Ayant su par mes parents qu’un miracle avait eu lieu récemment à la Médaille Miraculeuse de la "rue du bac", (Paris 7e - c'était un enfant muet qui retrouva la parole), j’ai dit à ma fiancée d’y faire un tour, ce qu’elle fit le jour d'après.

Dans mon esprit, le futur miracle ne faisait aucun doute, c'était l'évidence même. Ma future femme n'était pas une habituée des lieux de guérisons (sa conversion était récente) et elle y est allée comme "portée par ma foi". 

Nous habitions le 15e arrondissement de Paris, elle y alla en vélo, puis en voulant reprendre son vélo pour rentrer, elle vit qu’il avait un pneu crevé, elle décida donc de rentrer à pied, et au cours de cette rentrée, progressivement son genou se répara, si bien qu’arrivée à la maison, après 1 heure de marche, elle s’en trouva complètement guérie.

Et le samedi d’après, je peux constater qu’elle pouvait courir à mes côtés sans l’ombre d’une gêne lors de notre jogging hebdomadaire.
-----------

Conclusion : il ne faut pas attendre d'avoir des problèmes pour s'intéresser à sa foi. Cette affaire de genou fut réglée rapidement car au fil des années, ma foi était en constante augmentation.



Lorsque vous cherchez une guérison ou une grâce nécessaire,
vous devez avoir la foi que je peux vous aider

Message du Seigneur donnés à John Leary (USA) 3 Mars, 2015

Jésus : Mon peuple, beaucoup d'entre vous vivent des situations difficiles avec les problèmes météorologiques, de maladie, ou d'emploi qui vous frustrent parce que ces choses sont comme "accrochés à vous" et vous n'arrivez pas à vous en défaire.


Il est difficile de souffrir de problèmes qui ne semblent pas voir "la lumière au bout du tunnel". Certaines personnes craquent et perdent leur patience. Quand vous venez me voir à la messe, pensez à moi comme la lumière de votre espérance, même lorsque vous êtes dans votre esprit. (dans l'esprit du monde ?)


Je suis le Grand Guérisseur de vos problèmes physiques et spirituels. Lorsque vous cherchez une guérison ou une grâce nécessaire, vous devez avoir la foi que je peux vous aider. Alors donnez-moi votre demande de prière que je connais avant même que vous me la demandiez.


Je peux aider pour des situations impossibles, mais vous devriez également demander la grâce de la patience d'endurer votre souffrance jusqu'à ce que votre problème soit résolu. Le temps et ma grâce peuvent guérir la plupart des situations.


Les personnes atteintes de maladies chroniques ou permanentes sont mes âmes martyrs. Ces personnes devraient être une source d'inspiration et d'espoir pour ceux qui ont des problèmes temporaires. Il y a toujours des cas pires que le votre, ... donc travailler intérieurement afin de pouvoir arrêter de vous plaindre.


Votre foi est plus importante que n'importe quel problème terrestre. Donc, rester concentré sur moi, votre lumière, pour répondre à vos problèmes.



Vous serez débordants de joie, de Mon Esprit, tandis que Je répondrai aux demandes pour lesquelles vous avez prié depuis de nombreuses années.

Message de Jésus à Glynda Lomax (courant évangélique, USA), le 27 octobre 2014 : Beaucoup de miracles


Beaucoup de miracles viennent pour Mon peuple. Ils doivent se produire soudainement pour ceux qui ont mis leur foi en Moi, qui M’ont été fidèles. Beaucoup de miracles viennent montrer au monde une fois de plus qu'il y a un Dieu en Israël, et JE SUIS ce Dieu.

Beaucoup de miracles viendront subitement pour Mon peuple dans tous les pays et vous serez débordants de joie, de Mon Esprit, tandis que Je répondrai aux demandes pour lesquelles vous avez prié depuis de nombreuses années.

Mais sachez ceci, Mon peuple – lorsque Ma puissance va jaillir, la persécution se lèvera et vous devrez témoigner de Moi à tous les hommes.

Soyez audacieux ! Vous venez à la maison.



La guérison commence avec le détachement du péché

Gouttes de Lumière : Jésus parle à une âme d’Italie, le 9 décembre 2013 

La guérison commence avec le détachement du péché ; à travers celui-ci, le diable prend le pouvoir et étend son ombre qui infecte.

Ma petite Marie, oui, Je te pardonne ! Mais Moi Je t’aime comme tu es, ma fille, et pourtant, Moi qui suis ton Seigneur et Maître, Je vais t’aider à grandir pour que tu vives pleinement de ton bien. Ce soir dans l'Évangile Je dis : « Est-il préférable de dire : “Tes péchés te sont pardonnés”, ou : “Lève-toi et marche” ? » Avant de guérir le paralytique, J’affirme : « Tes péchés te sont pardonnés ! » Les scribes en sont scandalisés : « ... Qui peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? », mais ma divinité m’en donne réellement le pouvoir.

Quand la première guérison a-t-elle lieu ? Quand l'homme prend conscience de sa condition de pécheur, du mal qu’il a fait ; et quand, regrettant dans les larmes, il veut se repentir ; ceci arrive dans la Confession où vous allez avec le désir de faire une expérience de changement de vie en bien.

La guérison commence en écoutant la Parole de Dieu.
Qu’ai-Je fait dans la cabane où J’ai guéri le paralytique ? J’ai enseigné : à travers l'écoute et l'adhésion à ma Parole, Je vous guéris par le choix que vous faites.

La première guérison est dans la rencontre avec Moi, dans la relation unitive à ma Personne, Je suis le Médecin qui peut guérir tous vos maux. Le paralytique cherche Moi, le Médecin ; et il prie dans son cœur que le Père Tout-Puissant le guérisse, et il demande pardon pour l’inconduite passée, et les amis, qui le portent, intercèdent pour lui et ils font un grand acte de foi pour se joindre à moi. Mes enfants, la guérison commence à partir du détachement du péché ; à travers celui-ci le diable prend le pouvoir et étend son voile qui obscurcit et corrompt le sens de ce qui est juste et ce qui est mal. 

Je suis la lumière qui se propage à travers la prière, les sacrements, la charité, qui dissipe les ténèbres, et vous permet de voir et comprendre à nouveau ce qui est bien et ce qui est mal. 

Le péché est comme un ver venimeux qui ronge, pénètre au moyen de vos mauvaises actions, s’insinue même dans des bactéries, dans des virus ; attaque les cellules jusqu'à tourmenter les membres ; parvient à assombrir l'esprit, polluant, perturbant le psychisme jusqu'à le dévaster ; il s’infiltre et se baigne dans l’esprit jusqu’à l'envahir et le hanter. 

Le péché est contagieux, il se propage, comme une maladie physique, passe de l'un à l'autre, parvient à affecter, dans ses conséquences, à la fois ceux qui sont directement coupables, mais aussi les justes et les innocents, pour lesquels la souffrance se fait expiatoire, purifiante et sanctifiante, et qui comme Moi, portent une croix qui rachète et paie pour libérer.

Quand les déserts se feront-ils jardins colorés, les steppes arides bois verdoyants, ou les terres incultes jardins luxuriants donnant un fruit sain ? Quand allons-nous apprivoiser les bêtes sauvages, quand y aura-t-il la paix dans le monde, et quand n'y aura-t-il plus de cri de douleur chez l'homme ? Quand vous arrêterez de pécher ! 

Si les créatures cessent de faire le mal, Moi, le Seigneur, Je descendrai de la Croix, Je viendrai converser avec les hommes devenus égaux à Moi, comme ils l'étaient avant le péché dans l’Éden terrestre : le sens de la souffrance sera perdu – le sens d’une souffrance purificatrice des justes et des innocents –, et il n'y aura plus de larmes, parce qu'aura déjà été vécu sur terre le salut et la résurrection. 

Je vous bénis. »



Je désire répondre à vos prières, Mes enfants, mais beaucoup d'entre vous prient pour des bénédictions que vous ne pouvez pas gérer

Message de Jésus à Glynda Lomax, le 14 août 2013 :
Aidez-Moi.

Aidez-Moi à vous aider, Mon peuple. Il y a tellement de choses que Je veux vous donner et faire pour vous, mais vous n'êtes pas prêts.

Ceux d'entre vous qui Me demandent la richesse, pouvez-vous gérer la richesse ? Ou voulez-vous la consumer pour satisfaire vos passions ? Ne serait-elle devenue un outil que l'ennemi utilise pour votre destruction ?

Ceux d'entre vous qui prient pour un compagnon/une compagne, êtes-vous préparés à accueillir un compagnon/une compagne ? Est-ce que votre maison spirituelle est prête et propre ? Y a t-il place dans votre vie pour le compagnon/la compagne [càd. le conjoint/la conjointe] que vous désirez ?

Je désire répondre à vos prières, Mes enfants, mais beaucoup d'entre vous prient pour des bénédictions que vous ne pouvez pas gérer et Je ne peux pas répondre à vos prières jusqu'à ce que vous soyez prêts pour ces choses.

Je vous aime d'un amour éternel, Mes chers enfants, et Je désire que vous ayez tellement plus que vous ne demandez !

Je vous attends pour vous préparer à recevoir Mes bénédictions, parce qu'elles sont vraiment grandes !

Préparez-vous maintenant.



Pendant vos épreuves et tribulations, ceux parmi vous qui souffrent de n’importe quelles maladies ou traumatismes physiques ou émotionnels dans leurs vies seront guéris.

Message de Jésus à un Enfant Choisi de Chicago, reçu le 17 décembre 2011 à 10h 26

Que Mes enfants bien-aimés écoutent.

Pendant vos épreuves et tribulations, ceux parmi vous qui souffrent de n’importe quelles maladies ou traumatismes physiques ou émotionnels dans leurs vies seront guéris.

- Vous n'aurez plus à faire attention à ce que vous mangez [par exemple à faire un régime] puisqu’il n'y aura que très peu de nourriture [humour...].
- Ceux d'entre vous souffrant de maladies cardiaques n'auront plus besoin de médicament.
- Ceux d'entre vous qui ont une insuffisance rénale n'auront plus besoin de dialyse.
- Toute personne souffrant de maladie mentale sera guérie.

Vous serez tous tenus pour responsables de ce que vous ferez de ces bénédictions inattendues.

Oh ! Mes enfants, n’oubliez pas de penser à ce qui se passe dans votre gouvernement. Chacun étant occupé en cette période sainte [ici Noël], c'est à ces moment-là que l'ennemi fait toutes ses malignités. Continuez de prier chaque jour pour la sécurité de votre pays.

Maintenant que de plus en plus de gens sont informés de ces messages, il y aura plus d'opportunités pour qu’un nombre incalculable de ces gens prient. Alors Mes enfants, il est encore temps pour votre pays de revenir aux idées de son tout premier fondateur. Vous devez saisir en ces temps beaucoup d’occasions pour prier, prier, prier.

Tout le Ciel prie avec vous.

Traduction Véronique et JT


Cependant, beaucoup de mes disciples ont ce don de guérison. Mon frère Melvin a guéri de nombreuses personnes en mon nom. Oui, je suis à l’œuvre aujourd’hui de la même façon que je l’étais pendant ma vie sur la terre.

Enseignement de Jésus donné au Père Melvin Doucette (Canada) - Vendredi 15 juillet 2011

Vous trouverez ci-dessous le message que notre Seigneur et Sauveur a confié au Père Melvin. Jésus lui a dit les paroles suivantes :

Que la paix soit avec toi, mon frère Melvin, et avec vous tous mes frères et mes sœurs qui vivez dans le monde. Vous savez que j’aime les enfants, et c’est donc avec joie que je ramenai à la vie la fille de Jaïrus.

Je ne voulais pas que les gens apprennent ce fait parce qu'ils ne me laisseraient jamais seul et que j’aurais des ennuis avec les chefs religieux du peuple juif. La fille de Jaïrus était morte, mais je n’eus qu’à dire : "Enfant, debout!", et elle fut complètement guérie et pleine de vie à nouveau.

Cela montre que j’ai la puissance divine de guérir les gens. J’ai aussi guéri cette femme qui souffrait depuis des années de pertes de sang. Le simple fait qu’elle touche mon vêtement à mon insu, libéra pour elle ma puissance de guérison.

Oui, les témoins de ces faits en furent étonnés car ils n’avaient jamais rien vu de tel. Cependant, beaucoup de mes disciples ont ce don de guérison. Mon frère Melvin a guéri de nombreuses personnes en mon nom. Oui, je suis à l’œuvre aujourd’hui de la même façon que je l’étais pendant ma vie sur la terre.

Au petit sanctuaire de ma Sainte Mère, des gens ont été guéris de maux de dos, de la paralysie, de douleurs aux jambes, aux bras et aux épaules, du cancer et de bien d’autres maladies. C’est moi qui suis à l’œuvre et qui opère à travers mes frères que j’aime. »

Traduction : RF



Je t’ai accordé, mon frère, ce don et beaucoup ont été guéris à travers toi

Enseignement de Jésus donné au Père Melvin Doucette (Canada) - Dimanche 29 janvier 2012

Vous trouverez ci-dessous le message que notre Seigneur et Rédempteur a donné au Père Melvin. Jésus lui a dit les paroles suivantes :

Ouvrez-moi vos cœurs, toi mon frère Melvin et vous tous mes frères et mes sœurs qui habitez dans tous les pays du monde, et je vous comblerai de grâces magnifiques et je vous donnerai ma paix. L’un des apôtres qui avaient le grand pouvoir de guérison était saint Pierre. Il a guéri beaucoup de gens, dont Énée, paralysé et couché sur un lit depuis 8 ans, ainsi que Tabitha, qui était morte après être tombée malade.

Il a suffi d’un mot pour qu’Énée soit totalement guéri et se lève, et quand Pierre a dit à Tabitha de se lever, elle s’est assise puis avec l’aide de l'apôtre s’est levée. Je suis celui qui a agi à travers saint Pierre pour guérir ces gens. Aujourd’hui beaucoup de mes disciples ont le don de guérison. Ils imposent les mains sur les malades et prient sur eux, et souvent les guérissent.

Je t’ai accordé, mon frère, ce don et beaucoup ont été guéris à travers toi. C’est pour vous montrer à tous que ces disciples sont authentiques et que vous devez écouter leurs paroles, car ce sont mes paroles. C’était ma joie de guérir les malades et c’est encore ma joie aujourd’hui quand, par les prières de mes choisis, je les guéris. »


Traduction; RF



Mon frère Melvin,  je te donne un accroissement du don de guérison afin que plus de gens encore soient guéris

Enseignement de Jésus donné au Père Melvin Doucette (Canada) - Dimanche 3 juillet 2011

Vous trouverez ci-après le message que notre Seigneur et Sauveur a donné au Père Melvin. Il lui a dit les mots suivants :

Je vous aime, toi Melvin mon frère, et vous tous mes frères et mes sœurs de chacun des pays du monde. C’est par amour que j’ai guéri cet homme, malade depuis des années, qui était étendu près de la piscine de Bethzatha. Je lui ai simplement dit de se lever, de prendre sa natte et de marcher. Il fut guéri aussitôt. J’ai guéri beaucoup de gens quand j’étais sur la terre, et aujourd’hui je continue le faire dans le monde entier.

Beaucoup de personnes ont reçu le don de guérison et je peux donc œuvrer à travers elles pour guérir des gens. Mon frère Melvin,  je te donne un accroissement du don de guérison afin que plus de gens encore soient guéris. Dis-leur que c’est moi qui les guéris à travers ce don que je t’ai accordé.

Ne crains pas de prier avec eux, et ils seront guéris corps et âme. Vous savez que la maladie ne vient pas de Dieu, mais qu’elle est une suite du péché d’Adam et Ève. Je ne veux pas que quiconque soit malade. Je vous bénis tous.


Traduction : RF



Mes grâces abondantes sont toujours disponibles pour ceux qui demandent Mon aide. Montrez-moi que vous croyez que Je peux vous guérir, et vous serez mieux entendus


Message de Jésus à
John Leary (USA), reçu le vendredi 7 Janvier 2011

Jésus : Mon peuple, dans l'Evangile d'aujourd'hui un lépreux M'a demandé de le guérir, et ainsi, à cause de sa foi, Je l'ai guéri de sa lèpre. J'ai guéri de nombreuses personnes de leurs maux, et puis Je me suis retiré dans la montagne pour prier [Lc. 5, 12-16].

Dans la vision [qui vous a été donnée] vous pouvez voir Ma lumière de foi et de guérison figurée en ondes dans l'air pour disperser les ténèbres du mal. Je suis toujours à l'écoute des prières de Mon peuple qui cherche ses besoins, et se fie à Ma puissance de guérison. Mais si on ne Me demande pas la guérison, Je ne m’imposerai au libre arbitre de personne.

Mes grâces abondantes sont toujours disponibles pour ceux qui demandent Mon aide. Montrez-moi que vous croyez que Je peux vous guérir, et vous serez mieux entendus.

Certains sont guéris immédiatement, alors que pour d'autres cela prend plus de temps. [Mais] vous ne serez jamais testés au-delà de votre endurance. »




Si vous priez avec une personne et posez la main sur sa tête, je toucherai cette personne.

Enseignement de Jésus donné au Père Melvin Doucette (Canada) - Mercredi 1er décembre 2010

Vous trouverez ci-après le message que notre Seigneur et Rédempteur a donné à Joseph Melvin. Jésus lui a dit ceci :

Je te bénis, Joseph Melvin, et je bénis tous mes frères et toutes mes sœurs qui croient en moi. J’aimerais que vous me demandiez tous d’augmenter votre foi, puisqu’il est écrit : "Demandez et vous recevrez."

Il est écrit dans la Bible que si quelqu'un est gravement malade, vous devez appeler les anciens, c’est-à-dire les prêtres de l'Église. Un prêtre viendra et fera l’onction sur le malade en mon nom, et ses péchés lui seront pardonnés. Si cette personne meurt peu après, elle sera sauvée. Il importe également de confesser vos péchés, spécialement à un prêtre, pour en recevoir le pardon.

Tous les prêtres ont le pouvoir de pardonner les péchés en mon nom. Je vous exhorte aussi à intercéder en faveur de ceux qui sont dans le besoin. Si vous avez la foi, votre prière aidera puissamment la personne malade. Je suis toujours prêt à vous accorder mon aide si vous me la demandez dans vos besoins. Je veux surtout que vous demandiez un accroissement de vos dons spirituels, en particulier de foi, d'amour et de paix.

Ces dons, je les accorde à tous ceux qui me les demandent. Vous savez que j’ai guéri beaucoup de gens quand j’étais sur la terre, et je continue à le faire aujourd’hui. Si vous priez avec une personne et posez la main sur sa tête, je toucherai cette personne. Vous êtes tous mes frères et mes sœurs et je vous aime. »

Traduction : RF



Ne vous attendez pas à être guéris aussi longtemps que votre âme n'est pas guérie

P269 – Message de la Dame de Borg en Nadur, donné à Angélik Caruana à la Villa Agapè, Birzebbugia, le 2 juin 2010

Angelik Caruana et le Cénacle Theotokos ont annoncé que le Rosaire ne serait pas prié à Borg en Nadur en ce jour, en raison de la célébration par leur diocèse, qui aura lieu au même moment, de la clôture de l'année consacrée aux prêtres. Dans ces circonstances, les personnes qui assistent habituellement à la récitation du Rosaire ont été encouragés à se joindre aux prêtres dans la prière à la cathédrale de Mdina.

Cependant l'apparition de la Vierge a quand même eu lieu à la Villa Agapè. Voici le message que la Dame a donné. Elle a d’abord interpelé une personne présente, et le dialogue suivant a eu lieu par l’intermédiaire d'Angelik.

La Dame : Répondez à la question que je vais vous poser. Andrè, Comment définir « une cellule » ?

Andrè : C’est quelque chose de vivant.

La Dame : Si cela est vivant, il y a l'âme à l'intérieur
[l’âme qui l’anime], n'est-ce pas ? Votre corps est plein de cellules. N'est-ce pas ?

Andrè : Oui.

La Dame : Sans cellules le corps serait mort et sans cellules, vous n'auriez pas d’âme à l'intérieur. Ce serait un corps spirituellement mort. Et ainsi, comment se fait-il qu'une personne prie pour la guérison physique, sans être guérie spirituellement ? L'âme doit être guérie d'abord, et à la suite de cela, le corps est guéri.

Avez-vous compris ce que je voulais vous dire, André ? Si l'âme ne guérit pas, si la cellule est spirituellement malade, tout le corps va réagir. La maladie va éclater dans le corps. Si le corps est malade, aucune guérison ne peut avoir lieu tant que l'âme n'est pas d'abord guérie, puisque les cellules qui contiennent l'âme seront malades.

Simplement, n'oubliez pas ceci : le corps est constitué de cellules. Si les cellules sont spirituellement malades, le corps est physiquement malade. Si les cellules sont en bonne santé, et pas malades, le corps sera sain. Que ceux qui peuvent comprendre, comprennent.

Ne vous attendez pas à être guéris aussi longtemps que votre âme n'est pas guérie. Vous devez mettre de l’ordre sur cette question dans l'esprit des gens. Tant que vous ne serez pas encore guéris spirituellement, ne demandez jamais une guérison.

C'est pourquoi je vous ai toujours dit : je veux [votre] conversion d'urgence. Si une personne est totalement convertie, la guérison aura alors lieu en lui ou elle. Lorsque Mon Fils Jésus était encore avec vous dans le monde, à quoi invitait-il d'abord les gens ? A croire, et ensuite être guéris, et non pas : être guéris et ensuite croire. D'abord vient la conversion, puis la guérison. C’est le bon sens.

C'est ce qui aura lieu à Borg en Nadur dans un court laps de temps, par l’intermédiaire d'Angelik. En vérité, la guérison va commencer à avoir lieu. La guérison spirituelle a déjà commencé. Maintenant, il reste la guérison physique, à condition que les gens en viennent à croire.

Cependant, ne vous arrêtez pas aux seules maladies physiques. Soyez attentifs à la maladie spirituelle et la conversion des personnes, c’est-à-dire à ce qui se passe dans le peuple. Amenez les gens à réciter le chapelet. Récitez le chapelet et amenez les autres à le réciter.

Je vous remercie. Je vous remercie, vous qui êtes miens, enfants qui êtes miens. »


Je les accomplis parce que j’ai une grande compassion pour les malades

Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Jeudi 15 juillet 2010

Vous trouverez ci-dessous le message que notre Seigneur et Rédempteur a donné à Joseph Melvin. Jésus lui a adressé les paroles suivantes :

Au cours de ma vie sur la terre, j’ai guéri beaucoup de gens et j’en ai même ramenés à la vie. J’ai donné ce pouvoir aux apôtres et ils ont accompli beaucoup de guérisons durant leur ministère. Saint Paul fit lui aussi beaucoup de guérisons et il lui arriva même de ressusciter des morts.

Ces grandes guérisons, qui arrivent encore aujourd’hui, sont produites par la puissance divine. Quand vous en êtes témoins, vous pouvez être certains que vous voyez la puissance de Dieu à l’œuvre. Je les accomplis parce que j’ai une grande compassion pour les malades et que je veux que chacun croie en moi, votre Seigneur et Sauveur.

Je t’ai souvent utilisé, Joseph Melvin, pour guérir des gens. Certains souffraient de cancer, de paralysie, de douloureux maux de dos; par ma puissance, tu as redonné la vue à certains et l’ouïe à d’autres.

Des personnes ont pu se débarrasser de leurs béquilles après que tu aies prié sur elles : leurs jambes étaient guéries. Certains ont quitté leur fauteuil roulant et se sont mis à marcher. Bien d’autres guérisons de toutes sortes sont survenues. Tout cela a pour but de prouver que, vraiment, notre très chère Mère t’a visité et que tous doivent croire aux messages qu’elle t’a donnés.

Un événement très important s’en vient et je veux que vous tous, mes chers amis, soyez vigilants, que vous reveniez à moi et que vous marchiez à ma suite. Il faut vous repentir de tous vos péchés et être un exemple de disciple rempli d’amour. Restez près de moi. »

Traduction : RF


Quand vous priez pour la guérison, priez pour la guérison complète, afin que si la volonté du Père n’incline pas à accorder la guérison physique et le rétablissement, Il puisse [tout de même] accorder à l'âme la guérison spirituelle par votre intercession.

Message de Jésus via Marie des Philippines, le 12 février 2010, à 7h 30, après les mystères douloureux 

Moi : Guidez-moi O Seigneur, sur la manière de prier – sur ce que je demande. Accordez-moi une juste tournure d'esprit ; afin que je demande sans fierté, sans motifs impurs cachés – que tout ce que je demande soit dans votre divine Volonté.

(Je m'étais demandé, alors que j'utilisais la Neuvaine de Padre Pio pour la guérison de la maladie critique d'un parent, si une guérison physique était dans Sa Volonté ou si c’était le destin de la personne de rencontrer sa mort, et ainsi j’ai continué à réfléchir sur comment prier pour cette personne. Cependant, j'ai demandé la guérison physique.)

Jésus : Rappelez-vous mon bien-aimé Lazare. Comment Je l'ai ressuscité des morts.

Dans le passé, vous avez toujours essayé de répondre à la question rhétorique que J'ai posée : qu’est-il plus facile de faire, relever un homme des morts ou lui pardonner ses péchés, sauf que vous ne doutez pas que Je ferai les deux.

L'homme ne peut répondre à cette question parce qu'elle n'est pas à la portée de sa compréhension – insuffler à nouveau la vie à l'homme et/ou lui pardonner ses péchés. Mais les deux ne sont possibles que suivant la volonté du Père. J'ai accompli l’un et l’autre non pour le spectacle, ou par fierté, ou pour attirer l'attention sur moi. Mais pour que les générations suivantes puissent savoir que Je SUIS l’Unique vrai Fils du Père.

J'ai ramené Lazare d'entre les morts. J'ai inversé le processus de mort qui se produisait déjà pour que le Père puisse être glorifié. Quand j'ai ramené Lazare à la vie, il a été guéri sur tous les plans – physique, mental, émotionnel et enfin spirituel. Je guéris intégralement. 

Quand vous priez pour la guérison, priez pour la guérison complète, afin que si la volonté du Père n’incline pas à accorder la guérison physique et le rétablissement, Il puisse [tout de même] accorder à l'âme la guérison spirituelle par votre intercession. La plus grande des deux tâches est cette dernière – pardonner à l'homme ses péchés. J'ai été envoyé par le Père pour cette tâche.

Et dans l'obéissance, j'ai accompli cette tâche pour que toutes les générations puissent obtenir dorénavant le pardon du Père. Quoi  que vous demandiez au Père en Mon nom, cela vous sera accordé. [Mais] la guérison de l'âme reste pour chacun de mes enfants la tâche la plus éminente.

Sollicitez la miséricorde, la grâce, la guérison de l'âme. Quand vous demandez et que vous mettez toute votre CONFIANCE en MOI et en MON PÈRE, cela vous sera accordé – et là-dessus toute autre bénédiction et fruit sera vôtre de surcroît. Continuez à AVOIR CONFIANCE EN MOI. 

Fin de message

Note : J'ai vu ensuite dans ma Bible que deux guérisons sont rapprochées dans ce message. La guérison du paralytique dans laquelle ses péchés ont d'abord été pardonnés, après quoi il lui a été commandé de se lever (Marc 2, 1-12) ; ensuite le retour de Lazare d'entre les morts – dans lequel Jésus, pour glorifier Dieu, a appelé Lazare à sortir de son tombeau après avoir été mort pendant 4 jours (Jean 11, 1 - 44). Le message semble « fusionner » ces deux miracles distincts, mais c'est ce que j'ai été poussé à écrire, à partir de quoi  je ne peux que constate après coup dans la Bible qu'il y a bien deux miracles distincts.



Il faut que vous veniez à moi, que vous me demandiez la guérison et ensuite que vous cherchiez une personne ayant le don, qui pourra prier avec vous afin de vous obtenir cette guérison


Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Mercredi 12 mai 2010

Vous trouverez ci-après le message que notre Seigneur et Sauveur a donné à Joseph. Jésus lui a dit ceci :

De mon vivant sur la terre, j’ai guéri beaucoup de gens souffrant de maux et de problèmes divers. J’accomplissais ces guérisons par ma propre puissance divine. J’ai guéri un bon nombre d’aveugles, dont certains l’étaient depuis leur naissance. Je touchais leurs yeux ou les frottais avec de l’argile mouillée, puis je disais à ces gens d’aller se laver, et quand ils revenaient ils avaient recouvré la vue. À travers ces aveugles et autres personnes malades, je pouvais montrer les œuvres de Dieu.

J’ai accordé à quelques-uns de mes disciples le don de guérison. À vrai dire c’est moi qui suis à l’œuvre à travers eux. Ils posent leurs mains sur les malades et me demandent de les guérir. Les apôtres accomplirent ainsi un grand nombre de guérisons, et même aujourd’hui ceux qui possèdent ce don en accomplissent beaucoup d’autres.

Cela montre combien j’aime ceux qui souffrent et à quel point je désire qu’ils viennent à moi pour être guéris. Il est vrai que les malades ne reçoivent pas tous la guérison, même si quelqu'un possédant ce don prie pour eux.

Cependant, il se peut qu’au lieu de leur accorder la faveur qu’ils demandent, je les guérisse d’une autre manière. L'on peut être guéri spirituellement, ou émotionnellement, ou encore physiquement. Je leur accorde la guérison dont ils ont le plus besoin.

Il faut que vous veniez à moi, que vous me demandiez la guérison et ensuite que vous cherchiez une personne ayant le don, qui pourra prier avec vous afin de vous obtenir cette guérison. Je vous bénis tous. »

Traduction : RF




Quand deux ou plus d’entre vous s'accordent pour demander quoi que ce soit dans la prière, mon Père vous l’accordera


Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Vendredi 12 mars 2010

Vous trouverez ci-après le message que Joseph a reçu de notre Seigneur et Rédempteur. Il a entendu Jésus lui parler en ces termes :

Si quelqu'un vous offense de quelque manière, il est très important de pardonner à cette personne et d’essayer de l’amener à s’amender. Je veux que vous aimiez tous les gens, même ceux qui vous détestent. Tâchez autant que possible de renouer avec ce frère ou cette sœur et de rétablir de bons liens avec lui ou avec elle. Si vous faites cela, vous êtes vraiment mon disciple.

Quand deux ou plus d’entre vous s'accordent pour demander quoi que ce soit dans la prière, mon Père vous l’accordera. Priez toujours avec beaucoup de confiance, sachant que j’écoute votre prière et que si la faveur demandée est conforme à la volonté du Père, vous la recevrez.

Comme il est important de vous rassembler pour prier! Lorsque deux ou plusieurs s’assemblent en mon Nom pour prier, je suis au milieu d’eux. Quand vous allez à l’église pour la sainte Messe ou pour une réunion de prière, soyez certains que je suis parmi vous. J’écoute chacune des paroles que vous dites et vous recevez de nombreuses grâces.

Si vous récitez le chapelet en famille tous les jours, vous pouvez être sûrs que je suis présent dans votre foyer et que je vous apporte en abondance des dons merveilleux comme la paix, la joie, l'amour, l’harmonie et l’altruisme. Si je vis avec vous, vous êtes bénis et votre foyer est béni également.

Traduction : RF


S’il manque la foi, je ne peux rien faire

Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Mercredi 3 mars 2010

Vous trouverez ci-dessous le message que notre Seigneur et Rédempteur a donné à Joseph. Jésus lui a parlé ainsi :

Durant ma vie publique, je retournais de temps en temps à Nazareth, la ville où j’avais grandi. Si c’était un jour de Sabbat, j’allais à la synagogue, où l'on me demandait souvent de lire et de prêcher. Les gens avaient entendu parler des nombreuses guérisons que je faisais et ils en étaient fort surpris.

Ils ne pouvaient pas imaginer que j’avais accompli tous ces prodiges, car ils me connaissaient bien : j’avais grandi au milieu d’eux.
Finalement ils me rejetèrent, refusant de croire que j’avais le pouvoir d’accomplir de telles choses.


Vous savez, mes frères et mes sœurs, que je demande toujours aux gens de croire en moi avant d’accomplir un miracle, quel qu’il soit. S’il manque la foi, je ne peux rien faire. Voilà pourquoi je fus incapable de faire une seule guérison à Nazareth, la ville où j’avais grandi.

Voulez-vous que je réponde à vos prières? Je sais bien que vous le voulez. Mais comment puis-je y répondre si vous avez le moindre doute à mon sujet? Ce que je vous demande, c’est de croire en moi de tout votre cœur, contrairement aux gens de Nazareth.

Vous savez que je suis humain et vous avez raison de le penser, mais je suis également divin, avec toute la puissance de Dieu. C’est par la puissance de Dieu que je peux guérir les malades, ressusciter les morts, rendre la vue aux aveugles et faire marcher les boiteux. J’ai multiplié de tels miracles quand j’étais sur la terre. Croyez en moi, et je répondrai à vos prières.


Traduction : RF


Je fais cela pour que votre foi grandisse et devienne forte, et pour que vous marchiez à ma suite

Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) - Jeudi 25 février 2010

Vous trouverez ci-dessous le message que notre Seigneur et Ami a donné à Joseph. Jésus lui a adressé les paroles suivantes :

C’est surtout les scribes et les Pharisiens de mon temps qui ne crurent pas en moi. Me prenant pour un fauteur de troubles, ils se réunirent souvent pour tramer ma mise à mort. Ils s’opposèrent à moi tout au long de ma vie publique.

Ils étaient toujours là à me demander un signe quand je disais ou faisais une chose contraire à leurs lois. Je refusais de leur donner ce signe parce qu’ils ne croiraient pas en moi, même s’ils me voyaient accomplir un miracle. Souvenez-vous de cette fois où j’avais guéri des gens et qu’ils prétendaient que c’est par Béelzébul que je faisais cela. Imaginez : moi je guérissais par le pouvoir du démon...

« Vous, mes amis, qui avez foi en moi, je suis prêt à vous montrer tout grand signe qui témoigne de la puissance de Dieu et je sais que vous croirez en moi. Combien de grandes guérisons j’accomplis à l’heure actuelle dans le monde! Des milliers et des milliers de personnes sont délivrées de maladies de toutes sortes, cancer, paralysie, maux de dos, et ainsi de suite. Je fais cela pour que votre foi grandisse et devienne forte, et pour que vous marchiez à ma suite.

Vous savez, vous avez été créés pour Dieu et c’est pourquoi vous devez obéir à ce que le Père vous dit. Si vous êtes loin du Père, alors vous ne valez rien et vous êtes moribond. Ce n’est qu’en suivant la volonté du Père que vous pouvez avoir la vie et réaliser le but pour lequel vous avez été créés. Vivez pour Dieu seul. »

Traduction : RF



Sachez qu'il existe des capacités miraculeuses et restauratrices chez chacun de vous, pour vous guérir de vos maladies et de vos afflictions


Message de Notre-Dame Reine du Ciel donné à Ned Dougherty, (USA) le 2 Février 2010 [Étang de méditation, institut de santé d’Hippocrate, West Palm Beach, Floride à 7 h50 du matin]

Mon cher fils, Je viens à vous comme Reine du Ciel, dans le beau cadre de ce jardin, et aujourd'hui Je Me manifeste pour vous rappeler votre périple qui a commencé avec Moi il y a plus de vingt-cinq ans, au cours de votre bref voyage dans la vie après la mort [allusion à la NDE vécue par Ned]. Vous vous souvenez que Je vous ai montré la chute des Eaux Vives, et ce qui est donné miraculeusement à l'humanité à travers leurs vertus curatives : l'Amour de Dieu qui nourrit, qui purifie, et qui guérit.

En cette heure et à cette étape de votre parcours, les Eaux Vives du Dieu d'Amour viennent donner forme au chemin de votre guérison, et de votre guérison complète.

(Accepter le travail et les souffrances que le Seigneur a permis pour vous signifie aussi, Je dois vous le rappeler, et vous le comprendrez aisément, que si vous évoquez un [nouvel] exode, il faut montrer l’exemple.)

Ceci dit, il vous semble presque avoir reçu une révélation sur la guérison et la nature réparatrice du corps humain, comme ce fut prévu dès le début des temps, lors de la création de toutes les âmes vivantes par votre Père Céleste Tout-Puissant.

[Et] du coup combien est douce, pour vous, cette promesse de voir le Seigneur travailler avec et à travers vous, en donnant les moyens nécessaires de guérir tout ce que cette dure vie sur terre a mis sur votre chemin. Nombreux êtes vous à faire face aux grandes luttes, à la douleur et à la souffrance physiques, et cela m'attriste de voir que les voies du Seigneur dans les processus de guérison du corps ont été écartées par vos méthodes modernes de traitement, au mépris d’une vraie volonté de guérir tous vos frères et sœurs sur la face de la terre.

La guérison qui vise la régénération du corps, de la conscience, de l'esprit et de l'âme est exposée dans les écrits d’époque comme dans les traditions et les pratiques [charismatiques] consignées pour vous au cours de la vie de mon Fils Jésus, Seigneur et Sauveur, qui nous a tous enseigné à « se guérir soi-même » [allusion à la guérison par la foi – cf. Mc 10, 52 : « Va, ta foi t’as guéri »].

De sorte que, dans son vaste projet pour le futur de l'humanité, le Père Céleste a ordonné qu'à l'avenir, ici sur Terre, il y ait un intense et vaste développement de la guérison, – que tous les fils et filles du Père puissent s’en remettre avant tout à Lui pour la guérison dont ils ont tous besoin, dans une plus ou moins large mesure, – e t que tous, ils n’aient plus à assumer leur fardeau de souffrance actuel tout au long de leur vie.

Je veux que vous vous concentriez surtout sur les effets curatifs de l'Amour absolu et inconditionnel du Père, de Mon Fils Jésus et de l'Esprit Saint, pour qu’Il pénètre dans les cellules les plus vivantes de vos corps et les rétablisse dans leur ordre originel, selon l'intention du Père céleste.

Sachez qu'il existe des capacités miraculeuses et restauratrices chez chacun de vous, pour vous guérir de vos maladies et de vos afflictions, comme des accidents et des blessures de la vie, sur une terre livrée au chaos et à la confusion, en raison du travail du malin.

Ainsi, vous devez maintenant comprendre [reconnaître] ce que chacun, chaque âme, a la responsabilité de savoir, et tout d'abord, que le Seigneur et Sauveur a un plan d’amour et de guérison pour vous dans la vie. Vous devez prendre la responsabilité individuelle de vos propres soins de santé et de bien-être, afin de pouvoir ensuite assurer aussi la santé et le bien-être de vos proches, des membres de votre famille et de vos amis, en leur faisant savoir que le Père Céleste les a tous dotés de puissances propres de guérison.

Soyez conscients des dangers de beaucoup d'options – moyens ou méthodes de traitements –  qui vous sont offertes, car une grande partie de ces pratiques qui, dans le monde moderne, sont sensées vous procurer le mieux-être, sont juste à l'opposé : elles sont prévues, non pour éliminer, mais pour canaliser malaises et maladie, pour de tout autres raisons que votre bien-être.

[Car], par malheur pour l'humanité, le matérialisme et la cupidité ont imprégné les systèmes de santé dans le monde entier, d’autant qu’il existe aussi, hélas, un plan sinistre des ennemis du Père, en cours d’application, pour manipuler et contrôler globalement les systèmes de santé, non dans l'intention d'améliorer les soins de santé, mais pour réaliser exactement le contraire, au détriment de vous tous, les fils et filles du Père Céleste. L'avarice, le péché mortel d'avidité, et le contrôle, la tentative d’étendre le pouvoir sur vous tous, sont des armes de choix pour ce groupe occulte et malfaisant.

Mais n’ayez pas peur ! Car le Père dans le Ciel, Mon Fils, le Seigneur Jésus et l'Esprit Saint se manifestent aujourd’hui plus ouvertement, couvrant la planète du manteau de leur Amour de guérison, vous donnant une conscience et un discernement plus vifs des Eaux Curatives du Père Céleste.

Il est temps maintenant pour vous tous, par la puissance de vos prières, d’ouvrir vos cœurs, vos esprits et vos âmes aux vertus curatives des Eaux Vives du Père pour aider à vos guérisons personnelles, quels que puissent être vos maux ou blessures – aussi bien que [pour aider] la guérison des membres de votre famille, de vos parents, de vos frères et sœurs, de vos enfants, ainsi que de vos amis.

Les temps présents sont ceux de l'appel à l’incroyable sauvetage du monde du projet que vos dirigeants mondiaux  ont pour vous en matière de santé. Il est très important, à l’avenir, de préparer vos esprits, vos corps et vos âmes, en faisant appel aux effets curatifs des Eaux Vives, prévues pour vous par le Père.

Prenez donc le temps, chacun d'entre vous, de dresser un bilan de votre santé, et de celles des personnes à votre charge parmi les membres de votre famille. Le Père Céleste a besoin de guerriers forts et pieux pour exécuter le travail important qui doit être fait pendant cette grande période de transition, ici, sur Terre.

Par dessus tout, concentrez-vous sur l'Amour du Père, l'Amour qui guérit, car sans l'Amour de Dieu en vos vies, le voyage est perdu. Reconnaissez, dans la prière et par l’intercession, qu’en chacun et chacune de vous réside la capacité de guérir. Devenez plus responsables de vos propres soins de santé ainsi que des soins des personnes de votre famille. Et lisez ce que le Père Céleste vous a donné pour guérir et vous soutenir, dans les textes d’époque de votre sainte Bible.

Sachez que la guérison miraculeuse peut se produire en vos vies et se produira pour vous tous, si vous tournez votre volonté vers la volonté du Père Céleste – volonté de vous guérir et de vous soutenir tout au long de votre voyage terrestre. Si vous faites cela, votre voyage ici-bas sera plus facile à supporter, en attendant d’être comblés par votre récompense finale dans le Royaume des Cieux.

Je viens à vous aujourd'hui comme Reine du Ciel, Je verse sur vous les Eaux Vives du Père de toute l'humanité.

Loué soit Le Seigneur !

La Reine du Ciel

Message terminé 8:20


Aujourd’hui, la foi est aussi indispensable qu’autrefois pour obtenir la guérison d’un malade

Père Melvin Doucette (Canada) : enseignement sur la guérison donné par notre Seigneur et Rédempteur le mardi 9 février 2010 :
 
Vous trouverez ci-après le message que notre Seigneur et Rédempteur a donné à Joseph. Jésus lui a dit les paroles suivantes :

La foi est un grand don, que doivent priser tous ceux qui l’ont reçu. Lorsque j’étais sur la terre, j’étais toujours ravi de voir une personne animée d’une grande foi, comme le centurion à Capernaüm. Il a cru en moi de tout son cœur et il savait que je pouvais guérir son serviteur.

Je n’avais même pas à me rendre chez lui : il suffirait que je dise un mot pour que son serviteur soit guéri. Dans les endroits où les gens n’ont pas cru en moi, à Nazareth par exemple, je n’ai pu accomplir aucun miracle. Aujourd’hui, la foi est aussi indispensable qu’autrefois pour obtenir la guérison d’un malade.


Le gros problème pour bien des gens à l’heure actuelle est qu’ils n’ont pas la foi, ils ne croient pas en moi. Ils ne m’acceptent pas comme leur Sauveur, le Fils de Dieu venu sur la terre pour souffrir et mourir afin de payer le prix de leurs péchés et de leur ouvrir le ciel.

Ils ne pourront être sauvés que s’ils croient en moi et suivent ce que je leur ai enseigné. Je vous demande à tous de prier pour tous les incroyants, afin qu’ils accueillent le don de la foi, don que je suis disposé à leur accorder. C’est par la prière que vous grandissez dans la foi. Croyez de tout votre cœur. »


Traduction : RF


Ce miracle permet aux gens de croire que j’ai vraiment le pouvoir de guérir tout être humain.

Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) -
Vendredi 12 février 2010

Jésus : Je me servais parfois de certaines guérisons pour enseigner aux gens une vérité. Les mots que je choisis pour m’adresser au paralysé sont : "Courage, mon fils! Tes péchés sont pardonnés!" Ils impliquaient que j’ai le pouvoir de pardonner les péchés.

Ce pouvoir, les maîtres de la loi le savaient, appartient à Dieu seul. Si je pardonne aux gens, c’est donc que je possédais ce pouvoir divin. Pour bien montrer que j’avais ce pouvoir, je dis au paralysé : "Lève-toi, prends ta civière et rentre chez toi!" L'homme se leva aussitôt, pris sa civière et s'en alla chez lui. Ce miracle permet aux gens de croire que j’ai vraiment le pouvoir de guérir tout être humain.

Ce pouvoir de guérison, je peux le donner à n’importe qui. Je l’ai donné aux apôtres que j’envoyai deux par deux visiter les villages et guérir leurs habitants. Effectivement beaucoup de malades furent guéris par ce pouvoir transmis.

À l’heure actuelle, de nombreuses personnes dans tous les pays sont les canaux de mon pouvoir de guérison. Cela montre que je continue mon ministère de guérison, même si personne ne me voit. Par ces guérisons, vous pouvez en venir à croire que je suis le Fils de Dieu, avec tous les pouvoirs de Dieu. Il est vrai de dire que je suis véritablement humain, mais j’ai également la nature divine. Ayez foi en moi aujourd’hui et chaque jour. »

Traduction : RF


J’écoute ces prières et, souvent, j’accorde alors une guérison importante


Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) -
Vendredi 5 février 2010

Si vous croyez en moi, mes amis, vous m’exposerez vos besoins. J’écoute toujours vos prières et j’y réponds, mais pas toujours de la manière dont vous le souhaitez. Parfois je retarde ma réponse pour voir si vous avez de la persévérance; si oui, alors je vous accorde votre demande si elle est conforme à la volonté du Père. Le Père est toujours disposé à vous donner les grâces qu’il vous faut si vous lui ouvrez votre cœur.

Avant de lui présenter vos demandes, il est bon d’exprimer le regret de toutes vos fautes et le désir d’observer les Dix Commandements qu’il vous a donnés. Le Père vous bénira si vous êtes humbles et si vous vous repentez de tous vos péchés.


Lorsque j’étais sur la terre, beaucoup venaient à moi pour me demander de les guérir. Je posais ma main sur la tête de chacun et je disais simplement : "Sois guéri", et il était guéri. J’ai donné à certains le don de guérison, et je veux que vous alliez à ces gens pour leur exprimer vos besoins. Ils imposeront les mains sur vous et prieront pour obtenir toute faveur que vous souhaitez.

J’écoute ces prières et, souvent, j’accorde alors une guérison importante. Vous savez que ces gens ont le don de guérison quand les personnes sur qui ils prient sont guéries. Respectez ces gens et demandez-leur de prier pour vous. À travers ces guérisseurs je suis à l’œuvre dans monde entier afin de redonner la santé à ceux qui l’ont perdue. À travers eux je vous montre mon amour.

Traduction : RF



Rappelez-vous : j’opère encore des guérisons par l’entremise de ceux que j’ai choisis.


Enseignement de Jésus à Joseph X - transmis par le Père Melvin Doucette (Canada) -
Mardi 26 janvier 2010

Jésus : Mes chers amis, je suis venu dans le monde parce que je vous aime. J’ai reçu votre nature humaine pour me permettre de vivre parmi vous et de mener une existence authentiquement humaine. Ma mission était de m’offrir en sacrifice pour votre salut et de vous ouvrir le ciel.

J’avais beaucoup de compassion pour toute personne qui souffrait. Si un malade venait à moi pour me demander de le guérir, je lui apportais la guérison, peu importe la nature de sa maladie. Je rendais la vue aux aveugles; je faisais entendre les sourds; je guérissais les lépreux; et même je ramenais les morts à la vie. J’ai ainsi guéri une multitude de gens de toutes sortes de maladies. C’était ma joie de leur redonner la santé pour leur permettre d’apprécier la vie sur la terre.

Je tiens à vous rappeler que les maladies et les infirmités ne viennent pas du Père. Quand le premier homme et la première femme furent créés, c’était pour ne jamais connaître la maladie ni la mort. C’est le péché de vos premiers parents qui amena dans le monde toutes ces souffrances et ces douleurs, et finalement la mort. Je suis venu pour vous montrer que je suis pour la vie, et je vous ai apporté la vie éternelle. Dans toutes les guérisons que j’ai faites, j’ai montré que je suis divin, le Fils de Dieu, qui a tout pouvoir de vous secourir.

« Je vous appelle, mes frères et mes sœurs, à vivre en union avec moi. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous demande. Repentez-vous de toutes vos fautes et aimez-vous les uns les autres, en aimant même ceux qui ne vous aiment pas. Priez pour eux tous afin qu’ils puissent me suivre et vivre en paix avec leurs semblables. Rappelez-vous : j’opère encore des guérisons par l’entremise de ceux que j’ai choisis. Je vous aime.

Traduction : RF

Page d'accueil   --   Qui sommes-nous ?   --   Orientation religieuse   --   Historique   --   Index   --   Livre d'or

foire.jpg (8513 octets)
-